JO Paris 2024 : les terrasses éphémères pourront ouvrir plus tard !

undefined 18 mars 2024 undefined 11h05

Auriane Camus

Les terrasses estivales sont bientôt de retour ! À partir du 1er avril, nos terrasses éphémères chéries prendront de nouveau leurs quartiers sur nos trottoirs, places de stationnement, placettes et autres rues piétonnisées… Et si d’ordinaire, ces dernières font l’objet d’une obligation de fermeture à 22h, pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques à venir leur ouverture pourra se prolonger jusqu’à minuit ! C'est en tout cas ce qu'a annoncé la maire de Paris Anne Hidalgo dans un post publié sur son compte Instagram ce samedi 16 mars : « À partir du 1er juillet, les terrasses estivales pourront ouvrir jusqu'à minuit pendant les Jeux ! »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Anne Hidalgo (@annehidalgo)

Une piste qui avait déjà été envisagée par Frédéric Hocquard, adjoint à la Maire de Paris en charge du tourisme et de la vie nocturne, à l’occasion du Conseil de la Nuit qui s’est tenu à l’Hôtel de Ville lundi 11 mars. Une décision néanmoins soumise à l'approbation de la préfecture de police et qui variera très certainement selon les zones délimitées pour l'événement.


Des autorisations exceptionnelles pour les cérémonies d'ouverture et de clôture

À l'image des événements exceptionnels comme le 14 juillet ou le nouvel an, les soirées d'ouvertures et de clôtures des Jeux olympiques et paralympiques – soit les 26 juillet, 11 août, 28 août et 8 septembre – feront l'objet de mesures elles aussi exceptionnelles. Ainsi, les établissements qui le souhaitent - bars, cafés, clubs, restaurants, et autres – pourront recevoir une autorisation d'ouverture de nuit jusqu'à 5h du matin. Un bon conseil : échauffez-vous bien, car la nuit risque d'être animée pendant ces JO ! 


Des festivités dans tout Paris pendant les JO

Si les Jeux Olympiques ont beaucoup fait parler d’eux au cours des derniers mois — et pas toujours en bien, festivals annulés, locataires délogés, prix du ticket de métro, bref, tout un tas de bonnes raisons de fuir la capitale —, il n’en reste pas moins que la capitale va devenir un véritable bouillon de culture et de festivités pendant un peu plus de semaines, puis à nouveau à la fin du mois d’août pour les Jeux Paralympiques.

Les plus grandes institutions culturelles de la capitale nous réservent déjà un programme exceptionnel autour du sport, à l’image de l’exposition olympique à Spot 24, ou encore des olympiades culturelles qui auront lieu dans de nombreux théâtres et musées pour les JO.

Tout au long de ces Jeux, une vingtaine de zones de festivités seront aménagées dans plusieurs arrondissements parisiens : au total, ce sont près de 25 sites dédiés et gratuits qui ouvriront leurs portes au public pour le "Off" des jeux. L’occasion, pour celles et ceux qui n’ont pas pu obtenir de billet, de vivre l'événement sous le signe de la fête !