Coup de cœur : ce comptoir à focaccia va vous faire crier « Mammamia ! »

undefined 7 décembre 2023 undefined 16h56

Lucie Guerra

Un doux parfum de focaccia toastée lorsque l’on passe la porte, la voix d’Andrea Bocelli interprétant son célèbre « Con Té Partirò » dans les hauts-parleurs… Pas de doute, en entrant dans La Focacceria, on s’est offert un petit voyage en Toscane sans même quitter Paris. Situé en plein cœur du Marais, cet établissement ouvert depuis le mois de septembre, s’illustre comme le nouvel incontournable du quartier, que l’on veuille manger sur le pouce ou prendre le temps, s’installer et profiter.


©La Focacceria

Ce qu’on y mange ? Tout est dit dans le nom, de la foccacia, la vraie. De celles qui sont si légères qu’elles vous font vous sentir sur un petit nuage quand vous en prenez un morceau, même nature. De celles dont le secret est d’obtenir l’équilibre parfait entre croustillant et moelleux. De celles que l’on ne trouve nulle part ailleurs, parce c’est la recette inimitable de la nonna (grand-mère).


Une affaire de famille

Justement, La Focacceria, c’est une histoire d’Italie et une histoire de famille. À sa tête, Raoul, originaire de Livourne et passionné de produits italiens, qui a importé le concept à Paris. Et puis Ruben, le fils, qui tient les rênes du restaurant. À ses côtés, on retrouve son frère, Raphaël, en charge de l’accueil des clients et de la caisse. Il n’est pas rare non plus d’y apercevoir Sandrine, la maman, ou l’oncle, grand amateur de vin, prêt à organiser des dégustations de vins italiens dans l’établissement de ses neveux. Ici, « chacun apporte sa pierre à l’édifice », explique Raphaël.


©La Focacceria

Si en semaine, le restaurant attire majoritairement une clientèle de quartier, le week-end, elle se veut beaucoup plus éclectique. « Nous, ce qu’on veut, c’est recréer cette ambiance familiale italienne où il y de la musique, des chaises partout, et les gens discutent », confie Ruben.


La qualité des produits comme exigence principale

Une ambiance chaleureuse et conviviale, qui passe justement par cette « générosité italienne » que les frères cherchent à transmettre à travers leurs sandwiches. Parce qu’entre ces deux tranches de focaccia bien alvéolées, c’est toute une explosion de saveurs qui se produit grâce à la charcuterie et aux légumes servis en très bonnes quantités. On vous donne une idée ? Commandez le Montepulciano et vous goûterez à l’alliance parfaite entre la mortadelle, la stracciatella, le pesto verde, la roquette et les pépites de pistache. Rien que ça !


©La Focacceria

Que les recettes soient salées ou sucrées, la règle d’or reste toujours la même : les produits doivent être de qualité et 100 % italiens. « Ce qui nous tient à cœur, c’est de faire découvrir aux clients de produits italiens qu’ils ne connaissent pas forcément », précise Raphaël. « D’ailleurs, on a mis de côté le tiramisu pour l’instant, parce qu’on n’a pas encore trouvé la recette parfaite et on veut proposer un produit qualitatif », ajoute son frère. Alors si les clients semblent séduits par cette focaccia aérée et ce morceau d’Italie importé à Paris, une question reste en suspens : qu’en a pensé la grand-mère des deux garçons ? « Elle a goûté, a aimé mais elle a un peu critiqué. Forcément elle ne va jamais dire que notre focaccia est meilleure que la sienne », termine Raphaël en riant.

La Focacceria
7, rue de la Verrerie – 4e
Du lundi au dimanche de 11h30 à 23h
Plus d’infos