Les premiers autotests de détection de punaises de lit sont commercialisés !

undefined 12 février 2024 undefined 18h42

Lucie Guerra

Elles nous ont fait vivre un véritable enfer cet été. Oui, vous voyez très bien de qui on vous parle : les punaises de lit. Véritable fléau, elles se sont propagées partout, jusqu’à envahir maisons, hôtels, trains et même salles de cinéma. Notre plus grande crainte ? Leur retour invasif une fois que les températures plus élevées feront leur grand retour. Mais bonne nouvelle ! Un concept révolutionnaire (franchement, c’est le cas de le dire) vient tout juste d’être mis au point. Et on vous l’assure, ça pourrait bien vous sauver !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Badbugs.fr (@badbugs.fr)

 

Un autotest pour détecter les nuisibles

Un autotest, encore un. Depuis la pandémie, ce terme nous hérisse les poils, et à juste titre. Mais celui-là n’impliquera nul coton-tige inséré dans vos cavités nasales, youpi ! Clearbugs — c'est son petit nom — va vous permettre de savoir à une vitesse plus rapide que l’éclair si votre nid douillet est infesté de celles-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom.

Comment ça marche ? C’est très simple ! Au moindre soupçon, il vous faudra passer l’écouvillon sur les zones susceptibles de faire le bonheur de ces petites bêtes. Autrement dit, le matelas, les coussins, les draps, les canapés, la tête de lit, bref tous les endroits où vous faites vos meilleures siestes, et elles aussi. Ensuite, il faut placer l’écouvillon dans le liquide de lecture, puis verser quelques gouttes sur le lecteur. Littéralement comme un autotest Covid.


Une forte fiabilité

Le résultat, vous l’obtenez dans un délai de 30 secondes à 5 minutes (ultra rapide, on vous l’avait dit). Et comme on est trop généreux, voici une autre bonne nouvelle : ce petit test est efficace à 92% et ça, ça fait très plaisir ! Mais comme tout ne peut quand même pas être tout rose, il faut tout de même compter 29,90€ pour l'acquérir et il n'est pour le moment trouvable que sur le site badbugs.fr.