Top des friches et labos d’expérimentation à Paris

© Charlotte Cardonne / Instagram / jardinxp

Nos bien aimés copains des éditions Parigramme ont concocté un recueil des « lieux hors normes pour esprits libres ». Tant mieux ! Comme on sait que vous êtes dotés d’un certain esprit critique et d’une furieuse envie de créer, on a pioché dans cette sélection pour notre plus grand bonheur. Alors, jouons maintenant !


Le plus grand de Paris

La formidable transformation d'un lycée technique abandonné en 3000 m2 d'ateliers a fait de DOC ! l'un des plus grands squats d'artistes de Paname. Quand on s'y perd, on croise et rencontre plus de 60 jeunes artistes qui oscillent entre Mac et calepin/crayon... avant une pause quinoa ou clope roulée dans le jardin partagé.

Dans l'atelier de @david1songe • #doc #jewelry #paris #artisanat #bijoux #art #orient

Une publication partagée par Valentine 🍍 (@valentine.frd) le

DOC !
26, rue du Docteur-Potain - 16e


Meugle ou rien

Les irréductibles Gaulois sont aujourd'hui un collectif d'artistes hétéroclites très attachés à leur friche culturelle logée dans un pont de la Petite Ceinture. Un vrai village dans la ville où vivent créativement des artistes et autre curieux visiteurs.

My workshop ❤

Une publication partagée par Severine Lepeculier (@severinelepeculier) le

La Vache bleue
25, quai de l'Oise - 19e


La galerie

Topographie de l’Art n’est clairement pas une galerie comme les autres. Elle est grande, très grande, ultra brute et détonnante. On y va pour faire le plein d’inspiration, que ce soit pour admirer des expos perso, des photos, archi ou typographie. On adore.

Topographie de l’Art
15, rue Thorigny - 3e


Le curieux

Ici c'est bien simple, on peut trouver presque tout. Malheureusement plus de fœtus dans du formol car « les gens ne les achetaient jamais » explique le propriétaire des lieux, Ali Baba des temps modernes, Thierry Ruby. Un cabinet de curiosités qui attise cette dernière, mais aussi la créativité.

Le cabinet des curieux
12, passage Verdeau - 9e


Au milieu des épiceries tamouls

Après une jeunesse ponctuée de raves dans de vieilles usines de la banlieue, le collectif Parallèle s'assagit. On peut retrouver ces joyeux lurons dans leur nouvel espace, la Capela : un ancien supermarché transformé en salle de théâtre, disquaire, galerie, salle de concert... Bref un squat comme on les aime, c'est-à-dire authentique.

La Capela
20, rue Philippe-de-Girard - 10e


Incroyable mais vrai

La Providence ou la bienveillance a fait en sorte que La Générale demeure. Cette cathédrale industrielle du début du XXe siècle renferme de chouettes personnes, une dégustation de vin tout les 20 du mois, un salon de BD, des pièces de théâtre, soirées tricot ou électro... Bref, un calendrier bien rempli. Bonus : un potager sur le toit.

Wikipedia : documentons le design #design #wikipedia #lagenerale #collectifbam

Une publication partagée par Collectif Bam (@collectifbam) le

La Générale
14, avenue Parmentier - 11e


Sous le soleil

Le collectif pluridisciplinaire La Gare XP a investi les locaux d’une ancienne dépendance des Eaux de Paris pour les transformer en lieu de vie culturel et convivial rempli d’aventures et d’histoires. Impossible de citer tous les artistes qui créent dans ce laboratoire génial puisqu’à chaque fois qu’on pousse une porte, une autre nous tend les bras. Une sorte de labyrinthe arty sur plusieurs étages auto-géré.

Gare XP
18, boulevard Serurier - 19e


A la goutte d'or

« Ici c’est comme un musée sur l’art du quartier » explique le fondateur, Jean-Marc. Il s’efforce depuis plus de 20 ans de mettre autant de vie artistique entre les murs de sa galerie que de gens qui passent les portes. Chaque mercredi il organise une jam session avec des musiciens de toutes origines, de 19h à 22h. C’est gratuit et il y a même des massages, venez, on est bien !

Apéro les vendredis #echomuseegouttedor #ameth Cissoko #concert #gouttedorjadore #gouttedor #echomusee

Une publication partagée par Echo Musee (@echomuseegouttedor) le

Echo Musée
21, rue Cavé - 18e


Street-art et rock'n'roll

Dans l’antre du muralisme et autres ateliers de street-artists il y a une boutique vraiment pas comme les autres. Ici on feuillette des livres dédiés au street art mais aussi au rock, on essaie des t-shirts, parcourt la belle sélection de vinyles… Bref, tout un (bon) programme.

Lavo//matik
20, boulevard Jean-Simon - 13e


Unique en France

« Un anti-musée dans une anti-école », c’est le projet hors-norme qu’a réalisé Nicolas Laugero Lasserre, commissaire d’exposition spécialiste de l’art urbain, avec Art 42. Pour la première fois en France, une collection impressionnante d’œuvres de street art est exposée de façon permanente dans un lieu pas comme les autres, 42, l’école d’informatique fondée par Xavier Niel. 

Art 42
96, boulevard Bessières – 17e


Comme sur des roulettes

Un ancien vestiaire de cheminots comme résidence artistique, ça en jette non ? Plus de 1500 m2 réhabilités par un collectif d'une quarantaine d'artistes de tous bords se croisent entre jardin, ateliers, et event de quartier. On adore.

#dirtyguitar #dirtyboy #dirtysoap

Une publication partagée par LCC (@laurentchouard) le

Le Shakirail
72, rue Riquet - 18e