Commerces, transports, propreté... un centre-ville toujours plus attractif !

© VvoeVale

Le mercredi 8 mars, la ville de Nantes et Nantes Métropole ont dévoilé des mesures pour développer l'attractivité du centre-ville. Places de stationnement, sécurité, propreté... le centre-ville devrait être de plus en plus accueillant ! 

Depuis deux ans, les commerçants du centre-ville retrouvent peu à peu le sourire. En effet, avec une croissance de 2,2% en 2016 et plus de 110 ouvertures commerciales, le centre-ville a de beaux jours devant lui. Pourtant, ça n'a pas toujours été le cas. Et suite aux dégradations commises lors des manifestations de mai 2016 contre la loi travail, la ville de Nantes et la métropole ont entamé des réflexions avec la CCI Nantes-Saint-Nazaire pour améliorer encore l'attractivité du centre-ville. 5 thématiques ont donc été dégagées pour établir un plan d'action : la sécurité, la propreté et la qualité urbaine, l'accessibilité, la promotion et l'animation commerciales et l'offre commerciale. Quelles sont donc les mesures pour renforcer l'attractivité du centre-ville ?

Une marque pour une identité propre au centre-ville

Afin de renforcer la communauté et les liens entre les commerçants du centre-ville et pour créer une émulation autour du centre de Nantes, la création d'une marque a été évoquée. Avec une marque fédératrice type "Rues de Nantes" ou "Nantes à coeur", les commerçants du centre-ville bénéficieraient d'une belle visibilité. Aussi, les animations événementielles sur les places du centre-ville, notamment à l'automne et au printemps, sont encouragées. Tout comme la participation des commerces nantais au concours départemental de valorisation des commerçants "Mon commerce a des idées". 

Un centre-ville plus accessible...

... et mieux desservi. Si le centre-ville piétonnier séduit ceux qui marchent, il est parfois difficile d'accès pour les autres, en particulier lors des grands rendez-vous, comme lors d'un spectacle du Royal de Luxe, par exemple. La ville et la métropole en ont conscience et entament des actions pour rendre le centre-ville plus accessible. Ainsi, d'ici la fin du mandat en 2020, 3000 places de stationnement supplémentaires en parking-relais devraient voir le jour et 6 parkings sont envisagés après 2020. En centre-ville, 2 nouveaux parkings devraient être créés, l'un sur le site de l'ancienne maison d'arrêt et l'autre vers Cathédrale, soit 600 places de parking en plus pour les automobilistes. De plus, lors des grands rassemblements, de nouveaux espaces de stationnement devraient s'ouvrir. On évoque le cours Saint-Pierre ou la mutualisation de parkings privés occupés la semaine par des salariés et vides le week-end. 

Quant aux transports en commun, le tramway devrait rouler plus longtemps le vendredi soir, jusqu'à 2h30. Il sera aussi possible - parfois - d'emprunter les tramway "joker", lors de leur dernier voyage jusqu'au dépôt. Le concept de la Luciole devrait aussi évoluer courant 2018. 

Vers un centre-ville plus propre

Autre axe fort de réflexion : la propreté. Sur les lieux à forte fréquentation, comme le miroir d'eau, des corbeilles supplémentaires devraient être ajoutées. Les commerçants seront invités à aller déposer à des moments donnés leurs cartons directement dans un camion, au lieu de les déposer dans la rue. Quant au ramassage du verre, il ne sera plus effectué entre midi et deux, pour ne pas gêner les clients desdits restaurants. Enfin, 4 rues pilotes seront désignées afin d'être nettoyées de fond en comble ! 

On vous avait déjà parlé : les uritrottoirs vont faire leur apparition - au nombre de trois - au mois de mai. En complément, deux nouveaux sanitaires automatiques gratuits seront installés et les six sanitaires déjà en place seront ouverts 24h/24. 

Des loyers commerciaux plus attractifs

Pour rendre le centre-ville attractif, encore faut-il que les commerçants aient envie d'y poser leurs valises. Les futures offres immobilières devraient être mieux adaptées à la demande. C'est le cas du carré Feydeau, dont la situation devrait pouvoir se débloquer grâce à un nouveau promoteur immobilier et une renégociation des loyers - jugés trop élevés. Nantes se félicite malgré tout du bon dynamisme de ses commerces de centre-ville, avec des enseignes originales comme Le Reflet, ce restaurant dont les serveurs sont des personnes trisomiques, Ô Bocal, une épicerie en vrac ou encore Jargus, qui propose des plats à emporter dans des bocaux en verre... De plus, peu d'emplacements commerciaux sont vacants ! À suivre...

Fin des articles