Voici 10 choses à éviter à tout prix avant de faire l’amour

undefined 9 janvier 2024 undefined 17h47

Clemence Varene


1. Boire trop d’alcool

On commence par un classique. Alors oui, souvent, quand on a un peu bu, l’envie d’être très proche de quelqu’un est démultipliée. Pourtant, alcool et galipettes ne font pas bon ménage. Pour faire simple, ça diminue notre capacité à avoir un orgasme, et peut donc transformer un moment un peu hot en session de caresses plus longue qu’un Paris-Rodez en train (comptez environ 9h de votre vie). Pas ouf.


2. Utiliser des sucreries pendant les préliminaires

C’est un fantasme pour beaucoup d’entre nous. Prendre son petit-déj' à même son ou sa partenaire, à base de chantilly, de fruits et de chocolat fondu qui dégouline. Et pourtant, c’est une très mauvaise idée ! Les levures qui foisonnent dans le sucre peuvent très facilement provoquer des infections, et on vous assure, c’est le meilleur moyen de vous couper l’appétit en moins de deux.


3. Prendre une douche

Certains aiment se sentir propre et frais pour accueillir leur compagnon de jeu, et pour cela, un passage par la case douche s’impose. Pourtant, c’est une mauvaise idée. À la fois parce qu’une toilette intime trop poussée peut faire du mal aux gentilles bactéries qui ne cherchent qu’à vous protéger. Et puis parce que ça atténue votre odeur, qui est, d’un point de vue scientifique, l’un des facteurs principaux de l’attirance et de l'excitation de l’autre. Double malus donc.


4. Manger épicé

Ça vaut aussi pour l’ail et les oignons, mais il a été prouvé que la nourriture épicée et les aliments au goût trop prononcé auraient tendance à influer sur nos odeurs corporelles. Et sur nos goûts, si vous voyez ce que je veux dire. Alors soyez sympa, pensez un peu aux autres, et préservez-les en préférant par exemple un peu de riz nature, ou un bon yaourt blanc (qui vous évitera aussi les petits soucis de diggestion et les sudations intempestives, soit dit en passant).


5. Prendre un antihistaminique

Alors oui, bon, c’est quand même beaucoup plus niche que les autres éléments de cette liste, mais ça peut être bien de le préciser quand même. Les médicaments contre les allergies sont connus pour dessécher. Alors oui, normalement c’est surtout dirigé vers les yeux et le nez, mais ça peut aussi impacter d’autres zones, comme le vagin. Ce qui rend alors la pénétration vachement moins aisée.


6. Mettre un tampon, si on n’a pas ses règles

Même chose que juste au-dessus, mettre un tampon en dehors des règles, ça assèche énormément toute cette zone, et peut donc provoquer des douleurs et des irritations, même si on utilise du lubrifiant. Et puis franchement, on ne juge pas hein, mais c’est déjà suffisamment pénible d’en mettre un quand c’est nécessaire, alors pourquoi se l’infliger le reste du temps en plus ?


7. Utiliser une brosse à dent électrique

Oui, nous aussi on a été un peu surpris en faisant nos recherches de voir que c’était quelque chose de sérieusement déconseillé. Mais c’est pourtant bien vrai. Les vibrations et rotations d’une brosse à dent électrique peuvent engendrer des micro-plaies dans la bouche, au niveau des gencives et des joues, et donc faciliter la transmission des IST. Comme quoi, cette petite anecdote est sans doute l'info la plus utile de l’article.


8. Se raser

Même chose ici, si vous décidez d’éclaircir un peu tout ça pour faire plaisir à l’être cher, ou par préférence personnelle, prenez-vous-y quelques jours à l’avance, et non pas une heure avant, histoire de laisser le temps à votre peau de cicatriser un peu. Ça évitera aux bactéries de faire leur petit chemin pépère, et puis ça vous permettra aussi de ne pas sortir de là avec des irritations à ne plus savoir qu’en faire.


9. Faire pipi

Bon, sauf si c’est vraiment une question de vie ou de mort, et non une mesure préventive de votre part, on vous conseille (voire on vous recommande vivement, rapport aux infections urinaires) d’attendre la fin de la partie. Pas forcément pour des raisons d'hygiène, ou de santé, mais bien pour une question de plaisir, tout simplement ! Des études ont prouvé qu’une vessie un petit peu remplie, c’était beaucoup plus de sensations, et donc de kiff !


10. Parler de son ex

Bon. Voilà. Il nous fallait 10 raisons pour avoir un compte rond. C’était donc la petite touche d’humour de cet article. C’est tout pour nous. Merci beaucoup.