C’est officiel, il sera bientôt interdit d’utiliser son portable dans le métro

undefined 1 avril 2024 undefined 15h00

Clemence Varene

Qui n’a jamais été saoulé par son voisin de rame, qui hurlait au téléphone pour raconter en long, en large et en travers les dernières prouesses (nulles) de son enfant ? Ou énervé contre cette personne sans aucun respect qui faisait profiter le wagon entier de sa musique ? Eh bien, il semblerait que ces petits désagréments disparaissent dès la rentrée de septembre 2024.


Du calme, par pitié

Derrière cette annonce un peu extrême, on vous l’accorde, se cachent différents arguments, plus ou moins acceptables. Et en premier lieu, la volonté de faire des métros de Paris un lieu de calme, de méditation, oserait-on dire, afin que les nuisances sonores ne soient plus qu’un lointain souvenir.

Il sera donc interdit de répondre à un appel, mais aussi d’écouter de la musique, avec ou sans écouteurs. Et même de répondre à un message ! Grâce à cette mesure, la RATP espère ainsi développer les liens entre les passagers, et donc favoriser les trajets plus joyeux. Et ça se tient, si on considère qu’il n’est pas forcément aisé d’entamer la conversation avec quelqu’un qui a le nez dans son écran.

Cependant, on voit tout de suite les commentaires s’enflammer à l’encontre de cette décision, et on peut le comprendre. Pour beaucoup, les transports en commun représentent une grosse partie de la journée (parfois plusieurs heures), et se regarder dans le blanc des yeux, sans même pouvoir écouter de la musique, c’est dur…

Mais bon, ça peut aussi devenir le moment de profiter des chanteurs (souvent talentueux) que l'on peut croiser dans les rames ou entre deux quais. Et on espère aussi qu'avec une telle mesure, ils vont coacher les conducteurs pour que ces derniers mettent l'ambiance à fond pendant les trajets


Éviter les débordements

Mais, plus que les désagréments auditifs, ce qu’espère vraiment réduire Île-de-France Mobilité, ce sont tous les débordements et mésaventures entraînés par un usage non maîtrisé du téléphone dans le métro. C’est par exemple le cas des vols, parce qu’il est plus difficile pour quelqu'un de s’emparer du dernier iPhone en date si celui-ci est sagement rangé au fond de sa poche ou de son sac.

Pour rester dans le même thème, la compagnie fait également référence aux très nombreuses polémiques qui ont eu lieu ces derniers temps autour des questions de harcèlement. Des affaires liées aux comptes Instagram et TikTok qui filmaient des pickpockets en action, afin de les afficher sur les réseaux, déclenchant ainsi des vagues de haine (méritées ou non, on vous laisse décider).

Enfin, dans la mesure où il est de toute façon déjà tout simplement interdit de prendre des photos ou de filmer dans l’enceinte des stations et des rames sans autorisation (eh oui, ça vous en bouche un coin hein !), tout le monde estime que cette interdiction pure et dure permettra de simplifier les contrôles, et les complications liées par exemple au droit à l’image !

P.-S. : Avant de conclure, avez-vous bien regardé la date du jour ? Gardez toujours un soupçon de scepticisme... car comme le veut la tradition, le 1er avril est souvent synonyme de malice, et au Bonbon, on adore les blagues. Ne soyez pas trop déçu·es, nos farces ont parfois fini par se réaliser dans le passé... On ne sait jamais.