Et vous, parlez-vous le langage de l'amour 2.0 ?

La technologie fait évoluer la société, mais aussi l'amour. 

Si le romantisme n'est certainement pas mort, on ne le considère plus vraiment de la même manière. C'est pourquoi l'auteure Anne-Caroline Paucot a décidé de rédiger un dictionnaire qui recenserait tous les termes qui nous permettront de parler de sexe et d'amour dans le futur. 

Alors, vous pensez parler le langage de l'amour 2.0 ? Voyons ça : 

Algomatching

En 2012, lorsque le monde assiste au lancement de Tinder, certains sont sceptiques : comment tomber amoureux avec une application ? Certes, les sites de rencontre existaient déjà, mais on prenait le temps de demander un maximum de renseignements au client, qui devait analyser les profils avant de faire son choix. Puis tout a changé, très vite. 

Pourquoi ? À cause des algorithmes. Et effectivement, cela n'est plus du tout hors-norme de tomber amoureux d'une personne rencontrée sur internet. Et on ne parle pas que des applications de rencontre (même s'ils augmentent en nombre).

Tous les réseaux sociaux utilisent des algorithmes, qui nous poussent d'une manière ou d'une autre vers ceux qui nous ressemblent.

C'est de l'algomatching

Beetic

"Le beetic cherche le grand amour. Il y passe tellement de temps qu'il n'a plus une seconde pour faire des rencontres" - dixit mot pour mot le dico. Et on voit tout de suite de qui ça parle. Ce pote qui se plaint d'être seul, passe son temps sur 5 applis de rencontre, mais ne lève pas les yeux de son portable en soirée (ou ne vient pas). 

Effectivement, on soupçonne le Diego de la chanson de Bigflo & Oli d'être un peu beetic

Biosexing

Si on tient vraiment à l'environnement, on est bio jusqu'au bout. Le biosexing consiste à utiliser uniquement des accessoires sexuels qui ont le label "développement durable". 

Eh ouais.

Biosextek

Là, on ne parle pas de l'environnement, mais des technologies utilisées dans le cadre des pratiques sexuelles. Vous savez, les robots, tout ça... 

Collamourer

La monogamie, c'est tellement retro. Dans le futur, on n'hésitera pas à s'affranchir de la vision réductrice du couple. Collamourer, c'est s'aimer à plusieurs, sans adjectif possessif. À trois, à quatre...

Le concept de tromperie disparaît pour laisser place à un maximum d'affection et d'amour. Et pourquoi pas après tout ?  

Colliance

Le colliance est une nouvelle forme de technologie que l'on utilise (heureusement) pas encore au quotidien.

Le principe est simple : être marié et posséder des bagues connectées qui permettent de suivre le moindre mouvement de sa moitié (fonction GPS) et également entendre toutes ses conversations (grâce au micro).

Sauf que ça fait un peu espionnage... Juste un peu. 

Fantomour

Voilà une invention qui s'avérera pratique pour les célibataires qui souffrent des questions envahissantes de la part de leur famille. Un fantomour sera un partenaire fictif, qui vous enverra des textos, vous embêtera un peu, vous aimera et sera avec vous dans certaines photos. Le tout pour faire croire à d'autres que vous avez une moitié.

Ou peut-être que vous avez juste besoin de vous sentir aimé (mais on vous aime nous !!!)...

Génofanter

On parle ici de concevoir un enfant génétiquement modifié (oui, comme un personnage des X-men).

Le plus : vous évitez toutes les maladies génétiques. Le problème : moralement, ça devient moyen si les gens commencent à créer des enfants sur-mesure. 

Libidifieur

Vous sentez que vous rien ne vous excite sexuellement ? Dans le futur vous aurez la possibilité de vous procurer des patchs qui augmentent votre libido.

Idéal pour les couples en perte de passion. 

Meetisseur / Rupteur 

Il y a tellement de sites de rencontre aujourd'hui qu'un métier s'est développé : meetisseur. C'est tout simplement un coach qui vous aide à séduire et à optimiser vos matches. Un peu comme Hitch quoi.

Dans le sens inverse, des individus sont spécialisés dans la fin des relations. C'est ceux qu'on nommera les rupteurs (ou les arnacœurs, n'est-ce pas ?)

Préservactif

Nous connaissons tous les préservatifs (encore heureux). Mais le préservactif, c'est un peu la version 2.0 connectée. Non seulement il vous évitent les grossesses non-voulues et les MST, il vous informe surtout sur votre activité sexuelle. 

C'est un peu glauque, mais au moins vous serez fixé. Non ? 

Scénariage 

Ça, tout le monde connaît, et, soyons honnêtes, ça peut parfois devenir insupportable. 

Eh oui, le scénariage c'est l'art de mettre en scène sa demande de mariage. Si celle d'au-dessus est ultra mignonne, d'autres sont clairement juste là pour faire des vues (enfin, on imagine). Mais c'est une pratique du futur. 

Suppramour

C'est comme la pilule du lendemain, mais pour les sentiments. On vous a brisé le cœur ? Pas de problème. Prenez un suppramour, et tout ira mieux. Instantanément. 

Le futur (ou l'effet placebo) est drôlement génial... 

Tinderite 

Voilà une nouvelle maladie qui a fait son apparition avec la multiplication des applications comme tinder.

Le problème réside dans l'excès de choix qui s'offrent à nous dans ce monde uberisé. La tinderite affecte tous ceux qui sont désormais incapables de faire un choix dans leur vie amoureuse, et ne s'engagent jamais, ou alors dans un pire scénario trompent leurs moitiés. 

Voilà un extrait du Dico du futur de l'amour... Reste à voir si les choses évolueront effectivement dans ce sens. C'est cependant intéressant de voir l'évolution des pratiques, et certains diront même que nous sommes déjà passés à l'ère 2.0 avec tout ces technologies. 

Fin des articles