Les chiffres sur les inégalités hommes-femmes qui vont continuer à nous choquer

Quand est-ce que ça s'arrête ? 

Les années 2017 et 2018 ont permis une prise de conscience générale chez la gente masculine. Si tous les hommes ne sont pas des violeurs/agresseurs, il y a bien une domination, inhérente à la société, par rapport au sexe opposé.

Et malgré la prise de parole de plusieurs femmes (et de quelques hommes), 2018 ne déroge pas à la règle : les chiffres sur les inégalités continuent à nous choquer. 

Des inégalités salariales inacceptables...

D'après une étude publiée par l'INSEE, les femmes gagnent en moyenne 24% de moins que les hommes. On retrouve le pire écart salarial dans le monde de la finance (39,5%), alors que le milieu de la construction affiche la plus faible différence entre les sexes (1,5%).

Alors qu'en Norvège les choses avancent vite, en France la route est très longue. 

... qui perdurent à la retraite 

En toute logique, les inégalités présentes lors de la vie active sont encore présentes à la retraite. Si l'on prend les droits de pension, on retrouve 42% d'écart salarial entre les femmes (qui touchent environ 900€) et les hommes (environ 1600€).  

Ce sont encore en majorité les femmes qui s'occupent des foyers 

Les hommes consacrent deux fois moins de temps aux tâches ménagères et aux enfants que leurs partenaires de sexe féminin.

En outre, pour ceux qui participent au travail domestique, on constate que la répartition des responsabilités reste très genrée. Les femmes s'occupent de faire la vaisselle, le ménage et de laver le linge. Les hommes s'attèlent au bricolage ou au jardinage. Il reste des progrès à faire...

Mais où sont les femmes dans les médias ? 

D'après la plateforme Pressed, les femmes font en moyenne 4 fois moins la Une des journaux que les hommes.

On ADORE Emma Watson. Mais quid de toutes les autres femmes qui méritent d'être davantage présentes dans les médias ? 

Et dans la politique ? 

Seulement 26,2% des participantes aux législatives de 2012 ont été élues députées. Autant vous dire que c'est un très petit pourcentage. 

Le gouvernement français actuel respecte néanmoins la parité. Espérons que le reste des structures politiques évoluent dans ce sens. 

Les femmes ne reçoivent pas de prix littéraires 

Depuis sa création en 1903, seulement 10,5% de femmes ont reçu le prix Goncourt. Peut-on vraiment être certain que ce ne soit uniquement lié au talent ? 

Les femmes parlent peu dans les films

51% des films qui ont gagné aux Oscars depuis 1929 n'ont pas passé le test de Bechdel. Pour info, pour le réussir le long-métrage doit présenter au moins un dialogue entre deux personnages féminins qui ne parlent pas d'hommes. A priori, ce n'est pas trop exigeant... et pourtant.

La Forme de l'Eau, réalisé par Guillermo del Toro, passe le test grâce à une conversation tellement courte que ça ne nous rassure pas plus que ça. En outre, seulement 34% des meilleurs films de 2016 avait une femme ou plus dans un rôle principal.

Les festivals de musique, une terre réservée aux hommes ? 

Une étude menée par la BBC démontrait que sur 600 festivals, 80% des affiches étaient réservées aux hommes. Pourtant, on ne peut pas dire qu'on manque d'artistes féminins. 

Une situation qui pourrait cependant s'améliorer, puisque 45 festivals de musique se sont engagés en faveur de l'égalité femmes-hommes

Pourquoi ne voit-on pas davantage de cheffes ? 

Selon un sondage du Parabere Forum80% des femmes ont l'habitude de cuisiner régulièrement à la maison et 52% de femmes intègrent un BTS cuisine. On ne peut donc pas vraiment parler d'un manque d'aptitudes ou de connaissances dans le milieu de la gastronomie. 

Et pourtant au final seulement 35% d'entre elles deviennent cheffes/sous-cheffes, et seules 18% deviennent cheffes d'établissement.

Des inégalités hommes-femmes dans le milieu du sport

On compte presque 2 fois moins de femmes que d'hommes chez les sportifs professionnels. Pourtant, aucun sport n'est réservé à la gente masculine.

En outre, dans le monde du foot, peut-être l'activité sportive la plus pratiquée au monde, les joueuses bénéficient seulement de 15% du temps d'antenne. Le reste est attribué à leurs homologues masculins. Saviez-vous que la Coupe du Monde avait lieu en France l'année prochaine ? Oui, celle dédiée aux femmes. 

Trop de violences et harcèlements sexuels rythment le quotidien des femmes

14,5% des femmes ont déjà été victimes de violences sexuelles, d'après l'enquête Virage. Quant au harcèlement, nous pouvons clairement partir du principe que 100% des individus de sexe féminin l'ont déjà subi. En espérant qu'avec le mouvement #MeToo et d'autres cette situation s'améliore drastiquement. 

Que faire face à ces inégalités ? Il faut déjà les accepter pour pouvoir les confronter et ne plus les reproduire. Le gouvernement a annoncé que des mesures seront prises face à une situation inacceptable et insupportable pour l'ensemble des femmes. 

Un jour, peut-être, la journée internationale des droits de la femme sera exactement comme la journée internationale de l'homme, c'est-à-dire qu'on y accordera pas d'importance puisque les deux sexes seront enfin sur un pied d'égalité. On garde espoir.