Comment reconnaître un vrai Parisien ?

© Dans Paris

"Ah mais t'habites à Montreuil, c'est pas Paris ça..."

On a tous cet ami parisien qui a l'air de se croire un peu au-dessus des autres (même s'il prétend le contraire). Mais, s'il est facile de clasher ceux dont l'arrogance est trop visible, il y a d'autres signes qui ne trompent pas. Un Parisien, un vrai, se reconnaît assez facilement. Le Bonbon et son équipe de provinciaux-parigots a essayé de dresser une petite liste pour reconnaître un vrai natif de la capitale.

Tu es donc un Parisien si...

Tu as plus de 25 ans et tu n'as toujours pas ton permis

 "Il faut que je m'y mette" : ça c'est la phrase que répètent nos potes parisiens depuis plusieurs années. Alors que beaucoup des provinciaux ont eu leur permis à 18-20 ans avant de monter sur la capitale, les Parisiens mettent un peu plus de temps. 

En même temps, c'est normal. Les cours coûtent cher, et la voiture n'est vraiment pas une nécessité lorsque l'on habite à Paris. Le bus, le métro et les vélibs suffisent amplement. Et puis en plus, conduire à Paris... La galère quoi. 

Tu n'as jamais pris le noctilien 

Celui-là est à nuancer. Thomas Hume disait que ce n'est pas parce que tous les cygnes que nous avons vus sont blancs que tous les autres seront de la même couleur. De fait, il existe des cygnes noirs. Nous ne disons pas qu'aucun Parisien ne prend le noctilien donc, mais pour l'instant on n'en a pas vu. Woooops. 

The cheap way to get home #noctilien #paris #night

A post shared by Emy (@emilymocelin) on

Après c'est vrai que le noctilien ça peut être assez... particulier. Et sachez qu'on vous aime même si vous préférez commander un Uber hein. 

Tu visites seulement la Tour Eiffel quand tes potes touristes viennent te voir à Paris

C'est le symbole de la capitale, et pourtant. Il ne serait pas absurde de dire que ceux qui visitent le moins la Tour Eiffel sont en fait les Parisiens. Après tout, c'est un truc à faire quand on est touriste non ? 

📍Tour Eiffel, paris, France Photo by : @ skude âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž– Follow : @marafernandesphotography âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž– Hashtag :#planet1photography âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž–âž– • • • #france #living_france #ig_france #france🇫🇷 #france_vacations #paris #paris🇫🇷 #ig_paris #toureiffel #ig_toureiffel #europe #living_europe #wow_places #wonderful_places #planet1photography #francephoto #photography

A post shared by Planet1photography (@planet1photography) on

Au moins vous accompagnez vos amis la voir quand ils viennent vous rendre visite. C'est la moindre des choses. 

Tu ne restes pas immobile à gauche dans l'escalator

Ahhhhh comme c'est frustrant ça. Évidemment, on ne dit pas que TOUS les non-parisiens restent plantés à gauche. C'est surtout que vous ne verrez JAMAIS un Parisien le faire. Trop conscient du bouchon qu'il risque de créer, soit il reste à droite, soit il marche à gauche. Il n'y a pas d'autre option. 

A post shared by Axelle Vaillant (@aaxellev) on

Après on s'étonne qu'ils râlent... Si les gens restaient à droite aussi. 

Tu n'as aucune envie de sortir si ça ne se passe pas dans ton quartier 

"Ouais vas-y je suis chaud pour boire un verre... Où ça ? À Montparnasse ?? Ah nan c'est mort, on reste vers Répu/Oberkampf..."

Oui le Parisien a vraiment SON quartier, et il y tient. Tant pis si ça ne vous arrange pas. 

Après, le point positif, c'est qu'il connaît vraiment bien son quartier. 

Tu préfères vivre dans un 10mdans le centre de Paris que dans un 40men banlieue

Oui, c'est petit et c'est vraiment cher... Mais c'est à PARIS, bordel, ce qui signifie que tu pourras rentrer à n'importe quelle heure de la soirée relativement facilement, que t'as plein de commerces à proximité et tu es proche de tout. Pourquoi avoir de l'espace si c'est pour habiter loin ?? La définition de l'absurde, clairement. 

En plus 800€ par mois pour un 10m2, c'est vraiment pas si cher que ça. 

Tu mets du temps à quitter le foyer familial 

En même temps, c'est logique. Si tu dois étudier à Paris, que tu n'as pas encore de salaire et que tu y habites déjà, pourquoi aller chercher un studio ou une colocation. On est bien chez Papa et Maman : on mange gratos (et c'est délicieux), et on ne dort pas dans un canapé-lit. 

Par contre, on ne peut pas trop organiser de soirées (et il faut rentrer tôt quand on va chez les autres). 

Tu as vu plus de pharmacies que n'importe quel être humain

Honnêtement, la première fois que je suis arrivé à Paris, c'est peut-être ce qui m'a le plus choqué. Il y a des pharmacies partout. À tel point que je me dis que ceux qui ont vécu toute leur vie ici ont vu plus de pharmacies que n'importe quel individu (non-parisien du coup). 

Le traumatisme de la croix verte. 

Tu es le premier à critiquer Paris mais elle te manque dès que tu la quittes  

"La pinte à 12 euros, ils se foutent de notre gueule ou quoi ? En plus elle est dégueulasse la table là... Et le service est nul, ça fait trois fois qu'il passe sans nous voir le serveur. On va partir sans payer hein... Ville de merde."

Si les provinciaux peuvent parfois critiquer Paris (wink wink les fans de l'OM), ce n'est rien par rapport aux Parisiens eux-mêmes. 

Par contre, une fois qu'ils sont à l'étranger, ils rêvent de revoir la capitale...

Tu habites encore à deux pas de tes amis d'enfance

La vie est faite de rencontres, et de séparations. Nombreux sont les provinciaux qui quittent leur ville natale pour rejoindre la capitale, où les opportunités sont plus nombreuses, en termes d'écoles ou de travail. Du coup les Parisiens, eux, ont tendance à rester, ce qui leur permet de garder le même groupe d'amis sur une longue durée. 

C'est beau quand même. 

Tu as toujours marché très vite et tu ne sais pas trop pourquoi 

"Attends mais ralentis, on a le temps, pourquoi tu te presses comme ça ?"

Ça, c'est les amis du Parisien quand il est en vacances. C'est un fait, les gens marchent vite dans les rues de Paris. Du coup, forcément on s'habitue à une certaine cadence, et c'est difficile de ralentir quand on sort du contexte parisien. 

Bon, il y a pire comme défaut. 

Voilà, maintenant vous ouvrirez l'œil et les oreilles pour reconnaître les Parisiens, même quand ils ne sont pas chez eux. N'hésitez pas à leur faire coucou, ils sont plus sympas qu'on le pense <3

Fin des articles