Comment aider les sans-abri cet hiver ?

© SUZANNE PLUNKETT / REUTERS

On passe devant en se demandant ce qu’on peut bien faire pour les aider, hormis leur donner toute notre monnaie. Alors pour nous faciliter la tâche, voici quelques idées pour venir en aide aux sans-abri cet hiver. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les partager, « dieu vous le rendra » comme on dit.

On fait du shopping 

Et oui, on a trouvé la belle et bonne initiative qui transforme les sessions shopping en bonne action. Sur l'e-shop La Refinery, créé par Nina et Alexandra, on chine des pièces vintage mêlant allure, originalité et tendance pour (se) faire plaisir et aider les autres puisque 70% des bénéfices servent à financer les actions humanitaires de La Refinery qui finance des associations pour venir en aide aux SDF.

En plus d’être stylés, leurs vêtements sont aussi (et surtout !) solidaires : elles les achètent à l’association « TissEco Solidaire » qui œuvre pour l’insertion professionnelle via le recyclage textile. « Ils sont ensuite triés et requinqués avec amour, avant d’être mis en vente » explique Nina. Pour finalement être porté par les amoureux de mode éthique que nous sommes.

#larefinery est à #lafriche jusqu'à 22h ! #vintage #Paris

Une photo publiée par La Refinery - Paris (@la.refinery) le

La Refinery

On offre un café dans un vrai... café

Une boisson chaude réchauffe toujours le coeur et le corps, surtout quand elle est prise dans un vrai café, lieu que les personnes démunies fréquentent peu. Au moment de payer l’addition dans votre spot préféré ou celui en face du bureau, n’hésitez pas à demander ou proposer au taulier de faire des « cafés suspendus ».

Le principe est simple : on paye deux cafés, celui qu’on vient de s’enfiler et un second pour une personne qui en a besoin mais qui n’a pas les moyens. Simple comme « bonjour, deux cafés s’il vous plait ! ».

Cafe suspendu #cafesuspendu #baguetteenattente ЭÑ‚о важно. ÐÂÂÂÂÂÂÂÂ’о многиÑÂÂÂÂÂÂÂÂ… каÑ„е ПаÑ€ижа естÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ неболÑÂÂÂÂÂÂÂŒшая надписÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ у стойки - cafe suspendu - подвешеннÑ‹й коÑ„е. ЭÑ‚о значиÑ‚, что лÑÂÂÂÂÂÂÂÂŽбой бездомнÑ‹й или беднÑ‹й человек можеÑ‚ пÑ€осто подойÑ‚и и спÑ€осиÑ‚ÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ у баÑ€мена или оÑ„ицианÑ‚а, естÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ ли сегодня подвешеннÑ‹й коÑ„е. Откуда он появляется этоÑ‚ коÑ„е? От вас! ÐÂÂÂÂÂÂÂÂ’Ñ‹ пÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒеÑ‚е вашу утреннÑÂÂÂÂÂÂÂÂŽÑÂÂÂÂÂÂÂÂŽ чашечку эспÑ€ессо или cafe au lait (коÑ„е с молоком) и вместо Ñ‚ого, чтобÑ‹ заплаÑ‚иÑ‚ÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ свои пÑ€ивычнÑ‹е 2-2.50, оставляеÑ‚ оÑ„ицианту как за вÑ‚оÑ€ой коÑ„е (колÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ не жалко). И говоÑ€иÑ‚е - это на "подвешеннÑ‹й коÑ„е". Тем самÑ‹м бездомнÑ‹й не унижается пÑ€отянутой рукой, а пÑ€осто спÑ€ашиваеÑ‚ у стойки, естÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ ли подвешеннÑ‹й коÑ„е! Просто угостиÑ‚е кого-Ñ‚о горячим коÑ„е - это оченÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ пÑ€остой, совсем не доÑ€огой и оченÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ Ñ‚еплÑ‹й подаÑ€ок! Та же истоÑ€ия с "багеÑ‚ом на ожидании" - baguette en attente в лÑÂÂÂÂÂÂÂÂŽбой булочной ПаÑ€ижа! #даÑ€иÑ‚ÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒдобÑ€о #добÑ€оедело #добÑ€обесплаÑ‚но #подвешеннÑ‹йкоÑ„е #коÑ„евпаÑ€иже #paris #cafeaparis #aider #humanitaire #bongeste #bonheurpascher #лайÑ„ÑÂÂÂÂÂÂÂÂ…ак #паÑ€ижлайÑ„ÑÂÂÂÂÂÂÂÂ…ак #пÑ€огулкипопаÑ€ижу #важнознаÑ‚ÑÂÂÂÂÂÂÂÂŒ #экскурсии #паÑ€ижбезтуристов #мойпаÑ€иж #гидпопаÑ€ижу #паÑ€иждлясвоиÑÂÂÂÂÂÂÂÂ… #небÑ‹Ñ‚ÑÂÂÂÂÂÂÂŒтуристом #необычнÑ‹йпаÑ€иж #пÑ€остойподаÑ€ок

Une photo publiée par ПаÑ€иж, пÑ€огулки и экскурсии (@walking_paris) le

On héberge une personne dans le besoin pour une nuit ou plus

Partant du principe que tout le monde peut un jour se retrouver à la rue ou "en galère", le collectif "Merci pour l'invit'" a lancé la plateforme du même nom. Grâce à elle, on peut discuter avec des sans abris et leur offrir de partager un café, un repas, une discussion, une douche et même une nuit ou plus. Une belle initiative surtout en ces temps de grand froid...

via GIPHY

On finance des projets sociaux en surfant sur l'Internet

Lilo c’est un prénom rigolo donné à ce moteur de recherche solidaire. C’est bien simple, en installant l’extension et en effectuant des recherches (notre lot quotidien en somme), on récolte des « gouttes d’eau ». Ces petites gouttes solidaires se transforment en argent ensuite distribué à des initiatives solidaires que l'on peut choisir.

via GIPHY

On s'engage dans une association solidaire

Vous l'avez sans doute remarqué. Chaque mois dans nos éditions web et papier du Bonbon, on inclue une bonne association qui vient en aide aux plus démunis. De la tirelire mis à disposition chez les commerçants de quartier aux collectes organisées par Le Carillon en passant par celles qui récoltent les invendus des restaurants et magasins pour les redistribuer, Paris ne manque pas d'actions solidaires. Il suffit de s'impliquer dans l'une d'entre elles (ou plusieurs pour les plus motivés) pour venir en aide aux plus démunis et pourquoi pas, se faire de nouveaux copains.

L’idée qui glace

Et c’est le cas de le dire ! L’association Solidarité Grand Froid en collaboration avec TBWA Bruxelles a créé le site Notfairbnb pour nous sensibiliser aux conditions de (sur)vie des personnes à la rue. Sur le même modèle que son cousin américain, la plateforme propose de « louer » les emplacements où dorment les SDFs : trottoirs, parvis d’immeubles, cartons… Ca donne envie ? Non. Et bien à eux non plus. Alors pour les aider, il y a les tips ci-dessus. Coeur avec les mains. 

Fin des articles