Selon cette étude, avoir des enfants vous rendrait de droite

YakobchukOlena / iStock

On s'en doutait déjà, avoir des enfants influe sur nos opinions politiques, mais il semblerait que cela soit plutôt du côté conservateur de la force. C’est en tout cas ce que démontre une étude de l’Université de Pennsylvanie.

Si de nombreux Français font le choix de ne pas avoir d’enfants pour sauver la planète, d’autres comme le milliardaire Elon Musk encouragent à se reproduire « pour perpétuer la civilisation ». Mais se sont-ils demandé si le fait de devenir parent influait sur nos orientations politiques ? Eh bien oui, et on vous avoue qu’on ne l’avait pas vu venir : avoir des enfants rendrait de droite.

C’est en tout cas ce qu’affirme une étude de l’Université de Pennsylvanie réalisée sur un échantillon de 2 610 adultes à travers plusieurs pays. Devenir parent vous pousserait vers des valeurs plus traditionnelles concernant la famille, l’éducation ou même la religion. Donc vers la droite de l’échiquier politique. À l’inverse, le fait de rester sans enfant contribuerait à des valeurs plus libérales.


Pourquoi devenir parent rend de droite ?

Comment cela s’explique-t-il ? Voici la réponse des chercheurs : « Étant donné que les valeurs socialement conservatrices donnent manifestement la priorité à la sécurité, à la stabilité et aux valeurs familiales, nous avons émis l'hypothèse qu'être plus investi dans les soins parentaux pourrait rendre les politiques conservatrices plus attrayantes».

C’est The Guardian qui a mis en lumière les travaux de l’université américaine. Selon Nicholas Kerry, l’un des chercheurs, on ne devient pas plus conservateur en raison de l’âge ou des épreuves de la vie. L’étude révèle en effet que, pour les personnes sans enfant, il n’y a pas de différence notable dans les orientations politiques selon l’âge. Pour aboutir à cette conclusion, de nombreuses études ont été menées dans divers pays, afin d’observer le lien de concordance entre la parentalité et les idées de droite, d’un point de vue social, économique mais aussi moral.


Peut-on prédire le monde politique de demain ?

Alors que la question de faire des enfants ou non se fait de plus en plus présente dans les débats occidentaux, les chercheurs qui ont produit cette étude suggèrent que les conséquences de la natalité pourraient modifier profondément le monde de demain : « Étant donné que la natalité est en déclin dans la majeure partie du monde – mais est en augmentation considérable dans certaines régions –, les résultats trouvés pourraient avoir de profondes implications pour le paysage politique du futur ».

Fin des articles