Une Joconde géante dans le 13e

  • Tiana
  • Pop Culture
  • 12/06/2017
© Okudart

Non, le tableau le plus célèbre de tous les temps ne s’est pas fait voler une seconde fois. La Joconde de Léonard de Vinci reste à sa place au Louvre et c’est celle du street-artist espagnol Okuda San Miguel qui s’apprête à naître sur la façade d’un immeuble du 13e sous la forme d’une fresque géante.


Les riverains ont approuvé en grande majorité l’arrivée de cette Mona Lisa moderne lors d’un vote tenu le mois dernier. La demoiselle va donc élire domicile au 7, place de Vénitie, sera haute de 50 mètres et large de 15, rapporte Le Parisien. Loin de sa grande sœur au style Renaissance, cette Joconde sera colorée, flashy, et « fidèle au style pop surréaliste de l’artiste espagnol » selon BFMTV.

Avant de s'attaquer à notre emblématique Joconde, le street-artist espagnol résidant à Madrid a coloré les rues du monde entier de ses œuvres géométriques au style pop surréaliste très urbain. Derrière sa légèreté apparente, ses fresques murales dénoncent en fait les effets pervers du capitalisme et cherchent à illustrer le conflit entre notre identité et la modernité.

Portrait de Sanz Briz, Budapest, 2016 ©Okudart

Doggy Mask, 70x70cm, Lisbonne, Portugal, 2014, ©Underdogs Gallery

Truck art project, 2016 – Espagne

Opposite mirror -I talia, 2016

Queen of the Zebra Palace, 2,5x5m, group show, Andorre, 2016 ©Art Arete

Mo Evolution – Madrid, 2016

Okuda en Chine pour le HKWalls Street Art Festival, mars 2016

En attendant de la découvrir en grandeur nature la semaine prochaine, vous pouvez toujours vous balader dans le quartier les yeux bien ouverts et admirer les nombreuses autres fresques qui habillent le paysage. Une volonté de colorer l’espace public soutenue par le maire de l’arrondissement, Jérôme Coumet qui a d’ailleurs reçu une Marianne d’or pour avoir mis à l’honneur l’art urbain dans le 13e.

Alors vive Mona et merci Jérôme !