Les librairies emblématiques de Paris rouvrent leurs portes

iStock

Fermées comme tous les commerces jugés « non essentiels à la vie de la nation » depuis le 17 mars dernier, les librairies parisiennes ont peu à peu rouvert depuis le 11 mai. Voici pour l’occasion un tour d’horizon des librairies indépendantes de la capitale où voyager sans quitter son quartier.


La plus parisienne : Jousseaume

Située au cœur de la galerie Vivienne, cette librairie tient le haut du rayonnage depuis 1826. Les vitrines y sont sombres, les bouquins souvent poussiéreux, les reliures dorées et craquelées, les étagères lourdes et les ouvrages aussi surprenants qu’émouvants. À noter aussi : beaucoup de livres sur Paris. Bref, un temple pour le lecteur local.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par BookBub (@bookbub) le

Jousseaume
45-47, galerie Vivienne – 2e


La plus grande : Ici Grands Boulevards

Bienvenue dans la plus grande librairie indépendante de Paris : à l’œuvre, deux femmes, Delphine Bouetard et Anne-Laure Vial, qui veulent instaurer un nouveau modèle à côté du géant Amazon. D'ailleurs cette dernière a travaillé pour l’indétronable géant du web. Un défi, certes, mais surtout une nécessité pour la Ville de Paris qui soutient le projet. L'initiative est suffisament rare pour être saluée et s’inscrit dans les propositions du Syndicat de la librairie française, notamment en « renforçant les actions en faveur de l'incitation des jeunes à la lecture ». Véritable lieu de débat et d'échange, la librairie organise des conférences et dipose d'un café pour nourrir le corps après l'esprit. Le plus : un équipe de passionnés, prêts à vous faire découvrir leurs coups de cœur et leurs livres préférés.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Librairie Ici (@icigrandsboulevards) le

Ici Grands Boulevards
25, boulevard Poissonnière – 2e


La plus fournie : Mona Lisait

N’y allez pas pour acheter le dernier roman à la mode ou de simples livres de poche. Cette librairie est plutôt un repère de bonnes affaires, entre perles anciennes et belles promotions sur des ouvrages surtout dédiés à l’art et à la photo. On adore y passer des heures pour fouiner dans les rayons qui dégoulinent de trésors, en sachant qu’il nous faudra plus que deux mains pour emporter toutes nos trouvailles.

Mona Lisait
7, bd Bonne Nouvelle – 2e
17 bis, rue Pavée – 4e


La plus anglophone : Shakespeare & Co

Lectrices et lecteurs anglophones, cette librairie n’a probablement déjà aucun secret pour vous. La boutique, dont la première de ses ancêtres située rue Dupuytren remonte à 1919, regorge de trésors anglo-saxons introuvables ailleurs. Pour les non-anglophones, une sélection pointue de livres en français est également disponible.

Shakespeare and Company
37, rue de la Bûcherie – 5e


La plus ricaine : l’Atelier 9

Rue des Martyrs, la librairie l’Atelier a rouvert ses portes, pour le plus grand plaisir des fans de littérature américaine.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fred Mjg (@fred_mjg) le

L'Atelier 9
59, rue des Martyrs - 9e


La plus féministe : Violette & Co

Christine et Catherine ont ouvert leur librairie dans le 11e il y a maintenant 13 ans. « On voulait créer un lieu qui nous manquait. Il y a déjà une très bonne librairie LGBT à Paris, Les Mots à la bouche, mais elle est plus orientée vers les hommes. Étant deux femmes, on a imaginé un lieu un peu plus tourné vers les femmes (mais ouvert à tous !), qui associerait à la fois mouvement LGBT et féminisme. » La première librairie féministe et indépendante de France était née. Dans les rayons de Violette & Co, on trouve donc des ouvrages qui mettent en valeur les femmes et l’homosexualité sous toutes ses formes, et ce dans tous les genres : romans, BD, sciences humaines, jeunesse… La sélection est affinée par un gros travail de veille.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Constance Meyenberg (@constancezwaste) le

Violette & Co
102, rue de Charonne – 11e


La plus touristique : la librairie des Abesses

Quel plaisir de ne pas devoir slalomer entre les touristes : à la librairie des Abesses, livres d’art et romans sont rois. Ceci dit, lisez les avis Google avant de vous laisser surprendre par l'accueil. 

Voir cette publication sur Instagram

Reposted from @davani_vlb - A must when I’m in Paris #librairiedesabesses #libreriesaparis #jaimelire #ilovebooks - #regrann

Une publication partagée par LUXTAILOR (@luxtailorstyle) le

Librairie des Abesses
30, rue Yvonne-le-Tac – 18e


La plus chaleureuse : Texture

On trouve de tout dans cette librairie indépendante de l’avenue Jean-Jaurès, proche du parc des Buttes-Chaumont. Si en dépit du beau temps on ne pourra pas emmener sa lecture dans un parc, on est très bien conseillés par la libraire à la fois aimable et chaleureuse.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Magali P. (@prmagali) le

Texture
94, avenue Jean Jaurès - 19e


La plus baroudeuse : L’eau et les rêves 

Cap sur le canal de l’Ourcq à la péniche-librairie L’eau et les rêves, dédiée au voyage. Habituellement, on peut y prendre un café ou un goûter en dévorant son bouquin. En attendant, on peut encore lire et faire la sieste sur l’une des chaises longues sur le pont du bateau. Un plaisir qui n’a pas de prix.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par L'Eau Et Les Rêves (@penichelibrairie) le

L’eau et les rêves 
Péniche-librairie

9, quai de l'Oise – 19e

Fin des articles