Artsper, la marketplace qui rend l'art accessible à tous

  • La Rédac'
  • Pop Culture
  • Publié le 15 Février 2021 à 15h45
Oeuvre de Arnaud Liard, 30 avril 2020, 2020 © Artsper

Il y a quelques années, acheter une œuvre d’art était synonyme de destruction de PEL. Mais ça, c’était bien avant le web et la création de la plateforme Artsper, une marketplace qui réunit les meilleures galeries du monde entier pour le bonheur de celles et ceux qui veulent apposer un aperçu de la beauté du monde dans leur salon. 

Si vous en avez marre de toujours voir les mêmes affiches quand il s’agit de décorer votre appart’ (dont vous trouverez d’ailleurs d'autres répliques identiques chez vos potes), pourquoi ne pas carrément acheter une peinture, une sculpture ou une photographie et soutenir les artistes que vous aimez ?

Nul besoin d’arpenter les galeries de Paris, New-York ou Hong-Kong, les artistes les plus célèbres du moment figurent sur Artsper aux côtés d’artistes émergents : Shepard Fairey (Obey), Hassan Hajjaj, Vasarely, c215, Noah Borger, Louis Magre... Vous avez compris le topo, vous faites votre marché (d’art) sans bouger de votre canap’, hyper utile en ces temps confinés où vos murs constituent votre paysage principal. 


Oeuvre de Philippe Martins, Nuit rouge, 2020 © Artsper

Street-art, sculpture, dessin, sérigraphie… Au total, ce sont 130 000 œuvres proposées par les meilleures galeries du monde entier, dont les prestigieuses galeries Perrotin, Daniel Templon ou encore Maddox Gallery. Les prix sont situés entre 100 et 100 000 euros, autrement dit accessibles à toutes les bourses. On pense aux anniversaires et aux crémaillères de nos potes qui seraient plus que ravis d'ériger une belle œuvre d'art dans leur salon. 

Pour ceux qui souhaitent acheter une œuvre mais se sentent un peu perdus, Artsper a mis en place un accompagnement gratuit baptisé "Art advisory", qui vient compléter tous les filtres de recherche, et son blog d’histoire de l’art pour apprendre pendant ses recherches – et trouver sa perle rare. 

Alors, vous pensez toujours que l’acquisition d'œuvres d’art est réservée aux connaisseurs ?

Fin des articles