VIDÉO. Scène surréaliste d'une Delorean volante dans le ciel de Montpellier

© Screenshot

La nuit du 8 septembre, un OVNI ressemblant à une voiture volante a été filmé pendant l'orage au-dessus de Montpellier. Et le suspect numéro 1 de ce phénomène n’est pas un alien, mais bien le pro du canular Rémi Gaillard.

Durant le violent orage qui est passé au-dessus de Montpellier dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 septembre, des centaines de Montpelliérains ont observé une Delorean dans le ciel de "la surdouée". Mais les images de cette voiture volante font vite penser à un canular.

La Delorean de Victor Deguérande volée

Bien que le premier scooter des airs ait été testé lors du salon automobile de Détroit récemment, les chances pour qu’une voiture volante apparaisse dans le ciel français sont maigres. Une hypothèse qui a été très vite démentie par le propriétaire de la voiture. Le 14 septembre, l’écrivain et heureux propriétaire de la Delorean customisée par Kevin Pike, le superviseur en effets spéciaux du film Retour vers le futura publié une vidéo sur son profil Facebook pour exprimer son mécontentement au vidéaste. Il explique qu’après avoir été réveillé par la sonnerie des caméras de surveillance, il a découvert son garage vide. À la place, une lettre signée Rémi Gaillard disant « je vous la ramène ».


Rémi Gaillard, principal suspect du vol

Après avoir fait croire à TF1 qu’un OVNI avait survolé le ciel d’Occitanie en novembre 2021, l’homme aux 2 millions de vues réitère l’expérience avec une Delorean. Tous les soupçons sont portés vers le trublion du web qui a lui-même publié la première vidéo sur ses propres réseaux sociaux et a même écrit sur son compte TikTok « évidemment, je suis le principal suspect ».

@gaillardremi Une voiture volante aperçue à Montpellier. Évidemment, je suis le principal suspect ? #delorean #backtothefutur ♬ son original - Rémi GAILLARD Official

Selon Montpellier Actu, l’humoriste montpelliérain Rémi Gaillard aurait été convoqué samedi 10 septembre par les services de la Gendarmerie de l’Hérault pour donner sa version des faits. Malgré les nombreux soupçons, l’humoriste se dédouane et confie à la rédaction de FastInfos : « je pense que c’est Marty McFly mais je n’en suis pas sûr ».

Fin des articles