Un village pittoresque dominé par un château le long du canal de l’Ourcq

undefined 24 juillet 2023 undefined 18h12

Nicolas Cogoni

Situé le long du canal de l’Ourcq dans le sud de l’Aisne, la Ferté-Milon, un vieux bourg de 2 000 âmes, attire chaque année de nombreux flâneurs en quête d'évasion. Surplombé par les ruines d'une imposante forteresse, ce joyau pittoresque déploie ses charmes entre maisons en pierre, chemins de halage verdoyants, et édifices classés. Une commune où les vestiges médiévaux et Renaissance, témoins de son passé prestigieux, promettent une escapade hors du temps au fil de l'Ourcq. 


Visité guidée avec vue panoramique en prime 

Sillonnez les ruelles pavées de la Ferté-Milon et laissez-vous émerveiller par son ambiance médiévale hors du commun. Les maisons en pierre aux façades pittoresques racontent chacune leur propre histoire, témoins silencieux du passé fascinant de cette cité où Jeanne d’Arc s’arrêta en 1429. Ici, chaque recoin révèle des vestiges du temps passé, et chaque détail architectural vous envoûte par son caractère unique. Plusieurs édifices religieux des XIe, XIIIe et XVIe siècles parsèment le village, dont l'église Notre-Dame au clocher carré coiffé d'ardoises avec 4 tourelles et 6 cloches. Un village également fier de son chemin de halage, où il fait bon se promener, les pieds caressant l'herbe verdoyante, tandis que les eaux du canal de l'Ourcq s'écoulent paisiblement à vos côtés. Ici, la nature environnante est idéale pour se ressourcer et se détendre loin du tumulte urbain.

La Ferté-Milon attire également les férus de littérature grâce à son illustre lien avec l'une des figures emblématiques du monde des lettres, j'ai nommé Jean Racine. La ville a su préserver sa mémoire avec un musée entièrement consacré à la vie et à l'œuvre du célèbre dramaturge, et dont les souvenirs sont évoqués dans la maison de la grand-mère paternelle où l'écrivain passa son enfance. 

Le point culminant de votre visite sera sans aucun doute la vue époustouflante depuis l'esplanade du château dominant la vallée de l'Ourcq où les paysages bucoliques se mêlent harmonieusement au charme du vieux bourg. Fondé à la fin du XIVe siècle par Louis d'Orléans, cet édifice inachevé fièrement dressé au-dessus de la Ferté-Milon présente d'intéressants vestiges. Son impressionnante façade, percée de fenêtres, ses tours à mâchicoulis, et ses bas-reliefs, dont un particulièrement remarquable illustre le Couronnement de la Vierge. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Thomas Greck (@thomasgreck)