Retards, rames bondées… cet ingénieur en a marre et compile les perturbations du métro sur Twitter

© Yona Romet, Le Bonbon.

Alors que le service de la RATP continue de se dégrader, un ingénieur a décidé de recenser toutes les perturbations gênantes des transports en commun. Et la pire ligne est… la 12 !

On ne vous apprend rien, vous ragez bien assez comme ça : le métro à Paris connaît une énorme dégradation de ses services depuis septembre. Si certains se contentent de râler, d’autres collectent et analysent les données relatives aux perturbations. C’est le cas de Roméo, ingénieur de 22 ans, usager des transports en commun et twittos à ses heures perdues.

Fou de tableaux excel et de graphiques, Roméo a donc mis en place tout un tas de logiciels automatisés qui, peu à peu, compilent les messages annoncés par la RATP sur leur site en cas de perturbations. Il publie ensuite les résultats sur le compte Twitter @METROQualite.

Résultats ? Depuis fin novembre, ce sont les lignes 12, 8 et 6 qui ont connu les perturbations les plus longues. Les lignes 9, 7, 11 et 13 suivent de près. La ligne 12 a d’ailleurs eu une moyenne de 5 heures de trafic perturbé en moyenne par jour. Pas étonnant donc que les gens râlent si on ajoute à cela que le pass Navigo est désormais à 84,10€ par mois.

Les causes de la dégradation des services sont bien connues : manque de conducteurs, travaux, colis suspects… La RATP assure qu’une centaine de recrutements sont en cours et prévoit un conseil ce vendredi 13 pour définir le calendrier 2023 d’un retour à un trafic normal. On attend donc de voir.

Fin des articles