Paris lance un Pokémon Go spécial JO !

undefined 11 juin 2024 undefined 06h00

Clemence Varene

Bon, c’est un fait établi, les JO ça va être la galère, pour les Parisiens comme pour les touristes. Heureusement, dans sa grande mansuétude, l’office du tourisme a décidé de nous faciliter un peu la tâche en développant deux nouvelles applications, sur ordi et sur téléphone, pour apporter un peu de joie et de simplicité dans le quotidien de tout le monde. On vous explique.


Faites vos jeux

Qui dit Jeux, dit jeux. Pour ajouter un peu de douceur dans nos quotidiens cet été, Paris je t’aime a décidé de faire plaisir aux Parisiens en lançant une nouvelle appli qui permettra de voir les JO comme plus qu’une simple contrariété : Play Spot 2024. Une plateforme disponible dans les prochains jours, qui permettra à tous de découvrir la capitale et le Grand Paris autrement, en se rendant sur les différents lieux d’épreuve.

Sur place, même principe qu’avec le jeu qui faisait fureur à une certaine époque, Pokémon Go. Sur les lieux de différentes épreuves, notamment celles des nouveaux sports urbains comme le breaking ou le skate, les utilisateurs auront la possibilité de prendre part à des quiz, des défis et des jeux sur les disciplines et sur l’histoire de cette compétition internationale. Chaque épreuve vous donnera l’opportunité de collecter des points, pour essayer de décrocher des récompenses parmi lesquelles des places pour certaines épreuves !


Simplifier la visite

En plus de cela, la ville a lancé une autre plateforme, Myparisjetaime, destinée en priorité aux touristes. Une carte interactive hyper complète, qui répertorie les sites d’épreuves, les restaurants, les lieux culturels, les stations de métro, les toilettes publiques, les commissariats… Bref, tout le nécessaire pour se déplacer dans Paris rapidement et sans encombre !

Un service tout-en-un que vous pourrez utiliser en téléchargeant l'application ou en flashant les QR codes affichés dans une cinquantaine de kiosques à travers la capitale, et très bientôt dans certaines gares RATP et SNCF. Les deux applis, qui pourront sans doute sauver des vies pendant toute la période estivale, auront bien évidemment vocation à rester en place après les JO.