Métro : bientôt des caméras intelligentes pour gérer l’affluence en direct à Paris

undefined 29 avril 2024 undefined 16h30

Clémence Varène

D'ici à quelques semaines, les voyageurs qui empruntent la 14 à Châtelet devraient voir apparaître de nouveaux écrans sur les quais, qui leur indiqueront, à l’arrivée de chaque métro, les endroits les plus stratégiques où se placer pour avoir le plus de chance de pouvoir monter dans le métro bondé. Une toute nouvelle technologie possible grâce à des caméras particulières, que la RATP entend bien tester pendant toute la durée des Jeux Olympiques et Paralympiques.


Améliorer l’expérience pendant les JO

Alors que les mauvaises nouvelles concernant les transports cet été se multiplient (prix, stations fermées, affluence…), la RATP essaye quand même de faire les choses bien, en développant notamment une nouvelle caméra équipée d'IA, afin d’aider les passagers à mieux se repartir dans le métro, et à éviter les rames déjà bondées. Un procédé judicieux, qui sera mis en place à partir de mi-juin, et jusque fin septembre. 

Pour l’instant, il ne s’agit que de la première étape de test, puisqu’une seule de ces petites caméras magiques sera installée, juste avant la station Châtelet de la ligne 14, dans le sens nord de la ligne. Un début vraiment très en douceur donc, mais la RATP assure que le dispositif a pour vocation à être développé au plus vite, pour être installé dans d’autres stations de la 14, mais aussi du RER B. Deux lignes qui risquent d’être très sollicitées pendant les Jeux, en raison de leur praticité, mais aussi de leur proximité avec certains lieux d’épreuves.


Un code couleur assez clair

Mais alors, comment est-ce que tout ça va fonctionner ? C’est bien simple, la caméra captera les images des différentes rames. Un premier algorithme identifiera les différentes parties du train, pendant qu'un second comptera le nombre de silhouettes. L’info sera ensuite transmise en direct aux voyageurs qui attendent grâce à des écrans sur les quais.


© RATP / Capture d'écran

Les indications, quant à elles, seront d’une simplicité assez enfantine : trois couleurs (vert, orange et rouge) indiqueront le niveau de fréquentation des différentes rames. Et pour les personnes qui ne distingueraient pas les couleurs, pas de souci, puisque des petits bonshommes (1, 2 ou 3) seront également de la partie pour vous simplifier la tâche. Ne reste plus aux passagers qu’à être un minimum civilisés, et se placer au bon endroit. On compte sur vous !