Journées du Patrimoine : 8 visites insolites à faire absolument 

© dennisvdw / IStock

Les Journées du Patrimoine sont de retour ce week-end pour leur 39e édition. L'occasion pour les Parisiens d'un jour et de toujours de profiter de visites gratuites dans les hauts lieux historiques de la capitale. Mais c’est aussi l’occasion de découvrir des lieux insolites pour explorer Paris autrement !

Les Journées du Patrimoine, c’est l'occasion rêvée pour les curieux de découvrir les nombreux trésors de France. Chaque année et depuis 35 ans, ce rendez-vous populaire vous invite à pénétrer dans les coulisses des édifices qui font de Paris une capitale culturelle. Vous êtes nombreux à vouloir en profiter, mais plutôt que de faire les visites habituelles du Panthéon ou de la Banque de France, on vous propose un week-end découverte un peu plus décalé. Voici donc les meilleures activités insolites et gratuites à ne pas manquer lors des Journées du Patrimoine.


1. Escape game au Grand Palais

Un escape game au Grand Palais, ça vous tente ? Après le succès fulgurant de la Nuit des Musées, le Grand Palais réitère l'animation pour les Journées du Patrimoine et propose aux aventuriers un jeu d'évasion historique intitulé "Les Fantômes de Malraux". Un jeu d'évasion « multijoueur en extérieur » inédit ! Le pitch nous fait déjà voyager dans le temps : nous sommes en 1962 ; un projet urbain menace le Grand Palais de destruction. Le ministre de la Culture André Malraux veut le conserver, mais il est seul, ça sera donc à vous de l'aider dans cette tâche. 

Inscriptions ici
Cours La Reine (juste en face du musée)

2. Visite gastronomique de Beaupassage

Une nouvelle adresse insolite s’invite dans le programme des Journées du Patrimoine : Beaupassage. Un lieu d'exception qui allie gastronomie, art, végétal et bien-être au cœur du 7e. Ce passage à ciel ouvert réunit les comptoirs des grandes enseignes de la gastronomie française et même une élégante salle de sport, dans un espace artistique et verdoyant. Découvrez ce passage à l’abri du tumulte de la ville lors de deux visites guidées et gourmandes le samedi 17 septembre entre 14h30 et 18h, pour seulement 2 € (gratuit pour les moins de 12 ans). C’est pas cher payé pour se régaler dans tous les sens du terme, pas vrai ? Alors, une petite pause régime et c’est parti ?

Rendez-vous devant l’arbre neuronal, accessible depuis l’une des trois entrées :
83, rue du Bac – 7e
14, boulevard Raspail – 7e
53, rue de Grenelle – 7e

Inscriptions ici
Si jamais il n’y a plus de places, pas de panique, le passage gourmand reste ouvert à tous !

3. Stand photo gare Saint-Lazare : voyagez dans les années 60 !

Découvrez la gare Saint-Lazare des années 60 ! Pour les nostalgiques ou simplement les fans des sixties, c’est un rendez-vous à ne surtout pas manquer. Un stand photo gratuit sera mis en place dans la gare pour faire vos plus belles photos d’antan. Entouré de comédiens et avec un accès libre à des accessoires de déguisements, vous allez voyager dans le temps sans avoir eu à construire la machine de Doctor Who ! Alors, prêt(e) à concurrencer Brigitte Bardot ?

Gare Saint-Lazare
Le 17/09 de 15h à 19h et le 18/09 de 14h à 18h


4. Balade urbaine : Portraits de femmes résistantes dans le 14e

Créées en 2015 à l’initiative de l’association HF Île-de-France, les Journées du Matrimoine font écho aux Journées du Patrimoine pour valoriser l’héritage culturel des femmes invisibilisées voire oubliées par l’Histoire. Pour cette occassion, profitez de deux balades urbaines dans les rues du 14e. Découvrez la vie, le parcours et l’engagement d’une vingtaine de femmes résistantes à travers leurs portraits au pochoir réalisés par C215. Qui a dit que histoire et street art ne s’accompagnaient pas ?

Réservations ici
Et si jamais il n’y a plus de places, pas de panique les rues sont ouvertes à tous et gratuitement (heureusement) !

5. Dans les coulisses du métro parisien

Retards, escalators en panne, sacs oubliés, serrés comme des sardines… les joies du métro, quoi ! Alors, que diriez-vous de vous offrir une visite insolite dans ses couloirs pour toujours plus de plaisir ? À l’occasion des Journées du Patrimoine, la RATP vous offre diverses animations : secrets du métro, balade parisienne à bord d’un bus des années 30, photocall dans un bus ancien, visites guidées en tous genres… Le métro n’aura plus de secrets pour vous !

Inscriptions ici

6. Gare de l’Est sous les feux des projecteurs 

Si certaines visites de musées ou de grandes institutions sont incontournables, d’autres événements se veulent plus insolites. Celui proposé sur le parvis de la gare de l’Est est totalement dingue ! Une expérience sensorielle à couper le souffle grâce à un spectacle son et lumière sur la façade du bâtiment ! Profiter du chef-d’œuvre architectural que représente cette gare datant de 1849. À partir de 20h30 et toutes les 15 min, le spectacle SNCF Réseau transformera tour à tour la façade de la gare de l’Est et vous offrira un show nocture incroyable qui fera concurrence à l’Atelier des Lumières !

un spectacle son et lumière à gare de l'est © Sudio Enorme


7. Crazy Experience au Crazy Horse

Fondé en 1951, le Crazy Horse est l'un des lieux incontournables de Paris pour les touristes de tous horizons, mais surtout pour les plus fêtards. L’écrin de l'art de la séduction à la parisienne entre dans la danse pour les Journées du Patrimoine 2022. Avant le spectacle du soir, glissez-vous dans les backstages les plus secrètes du cabaret et familiarisez-vous avec son histoire et ses secrets de scène, avec une danseuse de la mythique troupe des Crazy Girls. C'est bien simple, le Crazy Horse n'aura plus aucun secret pour vous après cette visite unique !

Samedi 17 septembre à 13h, 14h, 15h et 16h.
Dimanche 18 septembre à 14h, 15h, 16h et 17h.
Inscriptions obligatoire par mail : jep@lecrazyhorseparis.com 

8. Visite d'un musée clandestin de street-art 

Au cœur de La Courneuve, à deux pas de la gare RER, se cache un incroyable musée clandestin réparti sur 3 hectares. C’est dans cette ancienne usine Babcock, abandonnée depuis sa fermeture en 2012, que le collectif Babcockerie tapisse les centaines d’œuvres d’art d’une quarantaine de street-artists. Le rendez-vous idéal pour les amateurs de street-art ! 

une des œuvres du musée clandestin de street art de la Courneuve © Léa Desjours/La Courneuve

Usines Babcock & Wilcox
80, rue Émile-Zola – La Courneuve

Fin des articles