JO 2024 : les lignes et stations fermées pour la cérémonie d’ouverture

undefined 3 juin 2024 undefined 12h35

Clemence Varene

Si certaines stations de métro commencent déjà à fermer leurs portes (coucou Concorde) plus d’un mois avant le début des JO, la situation va a priori ne faire qu’empirer les prochaines semaines. En effet, la circulation des trains va subir de nouveaux dégâts, le 18 juin (un peu), puis le 18 juillet (beaucoup). Et le pic de cet enfer nous attend bien évidemment le 26 juillet, jour de la cérémonie. On vous explique tout.


Deux lignes en PLS

Et le chaos débutera dès l’ouverture des lignes, puisque deux d’entre elles seront en service réduit dès l’aube. D’un côté, nous avons la ligne 6, qui sera fermée, en première partie de journée, entre Charles-de-Gaulle-Étoile et La Motte-Picquet-Grenelle, avançant ainsi le terminus ouest de la ligne de 8 stations. De l’autre, la ligne 9, qui sera intégralement close entre les terminus temporaires de Miromesnil et Porte de Saint-Cloud. Même combat, ce sont cette fois-ci 14 arrêts qui se mettent… à l’arrêt pendant la totalité de la journée. Bon courage à ceux qui travaillent dans le 16e. Et le pire, c’est que ce n’est pas le pire, puisque Île-de-France Mobilités a annoncé que de nouvelles fermetures pouvaient encore tomber dans les prochains jours, notamment lors d'une annonce officielle le 12 juin. Voilà.


Un parcours du combattant

Mais comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, le 26 juillet nous réserve encore bien des surprises. En effet, à partir de 18h, ce sont plus de 30 stations qui seront complètement inaccessibles. Oui, oui, plus de 30. Pour résumer, il s’agit de la quasi-totalité des stations situées sous la Seine ou à proximité de celle-ci. Il s’agit donc des lignes 5, entre Bastille et Place d'Italie, 6 en entier, 11, entre Rambuteau et Hôtel de Ville, et 13 entre Varenne et Saint François-Xavier. Voilà. Ajoutez à ça le RER C entre Gare d'Austerlitz et Garigliano, et vous avez un petit truc sympa qui vous attend. Pour rappel, à partir de 19h, toute circulation à pied, vélo, voiture, etc. entre la Rive droite et la Rive gauche sera également interdite entre les ponts de Bir-Hakeim et d’Austerlitz. Joie et bonheur.


La lumière au bout du tunnel

Heureusement, au milieu de toute cette noirceur et de toutes ces galères à venir, il semblerait qu’il persiste tout de même une petite lueur d’espoir. En effet, face à ce déluge de fermetures, la RATP a annoncé une multiplication des trains sur les autres lignes, pour qu’en moyenne, un nouveau métro passe toutes les 1 min 30/45. Bon. On sera nombreux, mais au moins, on n’aura pas à attendre 25 minutes sur le quai bondé. Et en plus les lignes 5, 6 et le RER C devraient rouvrir dès la fin de la cérémonie. Autre excellente nouvelle (et cette fois-ci, on est hyper sincères) : des métros TOUTE LA NUIT sur les lignes automatiques, soit la 1, la 4 et la 14. De quoi transformer cette soirée de l’enfer en vrai moment de kiff avec ses amis, non ?

via GIPHY