La capitale va réduire ses illuminations de Noël

© legna69 / IStock

La lumière de Noël ne brillera pas de mille feux à Paris cette année. Face à la flambée des prix de l’énergie, la capitale mise sur la sobriété énergétique et prend des mesures concernant les décorations de Noël.

Ville Lumière, Paris le sera un peu moins pour les fêtes. La capitale multiplie les mesures concernant le plan de sobriété énergétique qu'elle compte bien mettre en place. Après la baisse des températures dans les bâtiments publics et les piscines, la tour Eiffel moins illuminée et une faible intensité de l'éclairage, d'autres problématiques sont apparues pour réduire la consommation d’énergie de la capitale. Et malheureusement, la question des décorations lumineuses pendant les fêtes s’est posée. Alors, va-t-on avoir droit à l’étrange Noël de Monsieur Jack dans les rues parisiennes cet hiver ?

Un Noël beaucoup moins scintillant


Le spectacle des illuminations de Noël à Paris est un évènement incontournable et très attendu par les touristes et Parisiens. De nombreux visiteurs viennent des quatre coins du monde pour admirer les couleurs féériques données aux rues de Paris en cette période festive. Arches lumineuses, ampoules multicolores, flammes incandescentes et projections scintillantes habillent somptueusement les avenues de la capitale française habituellement, mais seront moins présentes cette année.

Ces décorations consomment beaucoup trop d’énergie pour être en accord avec le plan de sobriété énergétique. Elles seront moins nombreuses et éteintes plus tôt pour diminuer la consommation énergétique de la capitale. Les traditionnels chalets qui bordent les marchés de Noël seront eux aussi concernés par les mesures prises par la Mairie de Paris. Ils ne seront pas équipés de chauffage et ils fermeront, eux aussi, plus tôt. Et si le marché de Noël s’accompagne souvent d'un tour à la patinoire avec les enfants, ça ne sera pas possible. Dans de nombreuses villes de France comme à Paris, les patinoires seront fermées en raison de leur consommation énergétique trop importante.

Fin des articles