5 good news qui donnent le sourire cette semaine (22-28 mai)

Vous en avez marre de lire des nouvelles déprimantes ? Ne désespérez plus. Pour vous remonter le moral en ces temps difficiles, la rédac’ vous a déniché cinq bonnes nouvelles qui vont vous nourrir d’optimisme. Ici, pas une seule news négative ou démoralisante. Du positif, rien que du positif !

Un hôpital pour les plantes en souffrance vient d'ouvrir à Paris

Spécialisé dans la végétation et l’agriculture urbaine, Merci Raymond a ouvert un hôpital pour les plantes en souffrance. Les végétaux ont été hospitalisés dans un atelier mis à disposition par Maximum, une start-up spécialisée dans la création de mobilier. Pour faire soigner vos plantes par les équipes spécialisées, il suffit d’envoyer une photo de votre plante sur le site Merci Raymond. Les jardiniers évaluent les dégâts et les remèdes à employer. Ils se déplacent ensuite pour la récupérer et propose également de vous créer un petit îlot végétal. Le montant du rachat des plantes peut aller de 1 € à plusieurs centaines et sera déduit de votre commande ou reversé aux fonds de l’Institut Pasteur pour la recherche d’un vaccin et de traitements du Covid-19.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Merci Raymond ? (@merciraymond) le


Deux bébés cygnes sont nés au bord du canal de l'Ourcq

Après la famille de renards qui avait élue domicile au Père-Lachaise, un couple de cygnes vient de donner naissance à deux petits au bord du canal de l'Ourcq. Décidément, ce confinement aura permis à la nature de nous offrir une tonne de spectacles insolites et touchants. C'est à la mi-mars que le joli couple d'oiseaux sauvages a aménagé son nid douillet sur le radeau végétalisé installé juste à côté du pont de la rue de Crimée. Cet "îlot écolo" de 350 plantes et de 35 m2 avait été inauguré en janvier dernier et devait servir de refuge à la faune aquatique. Un pari réussi pour la Ville de Paris ! Il semble toutefois évident que le confinement ait contribué à l'installation paisible des volatiles dans ce secteur très passant.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Louiz (@lou_pllrs) le


Les librairies emblématiques de Paris rouvrent leurs portes

Fermées comme tous les commerces jugés « non essentiels à la vie de la nation » depuis le 17 mars dernier, les librairies parisiennes ont peu à peu rouvert depuis le 11 mai. Voici pour l’occasion un tour d’horizon des librairies indépendantes de la capitale où voyager sans quitter son quartier.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par BookBub (@bookbub) le


Les baleines à bosse sont presque aussi nombreuses qu’en 1830

Victime de la chasse pendant des siècles pour sa chair, sa graisse et son cuir, la baleine à bosse a bien failli disparaître. Au cours du XXe siècle, sa population globale a diminué de plus de 90 %. Pour empêcher l’extinction de l’espèce, la chasse commerciale a été interdite en 1966, après des décennies de pêche intensive. Mais malgré cette interdiction, plusieurs pays comme le Japon ont contourné le moratoire en pratiquant des pêches à but "scientifique".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Isabelle Dupré Photography (@isa.dupre) le


La plateforme de remboursement Navigo en ligne

Ce mercredi 20 mai, comme l'a annoncé la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, le mois d'avril ainsi que les dix premiers jours du mois de mai seront remboursés aux abonnés Navigo. La plateforme sera celle qui a servi à rembourser les abonnés suite à la grève de décembre 2019, Mon Dédommagement Navigo. « Cette mesure concerne tous les clients Navigo Annuel, Navigo Mois qui se verront rembourser 100 €. Les abonnés Navigo Senior et imagine R, se verront rembourser 50 € », peut-on déjà lire sur le site.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 91 FM (@webradio91fm) le

Fin des articles