On fait quoi à Paris ce week-end ? (9-11 octobre)

Brad Pitt, Geena Davis, Susan Sarandon en train de vivre leur meilleure vie dans <i>Thelma et Louise</i> (Ridley Scott, 1991)

Si vous croyez qu'on ne vous voit pas, le regard égaré, la mine perdue, sans savoir ce que vous avez ou non le droit de faire... Relaxez-vous, bordel, c'est vendredi, et jusqu'à preuve du contraire il est encore autorisé voire recommandé d'être surexcité.e à l'aube du week-end. Écoutez de la musique, dansez, cultivez-vous, vous vous reposerez quand vous serez mort.e.s.

Vendredi 9 octobre

On frissonne à Jazz sur Seine

Du 9 au 24 octobre, Paris Jazz Club organise la 9e édition de son traditionnel Festival Jazz sur Seine, véritable bouillon d'une culture jazz haute en couleurs. L'objectif ? Fédérer les lieux de jazz emblématiques en Île-de-France, permettant de mettre en lumière l'incroyable tissu des lieux de jazz franciliens qui font de Paris la 2e capitale mondiale du jazz après New York. Du jazz traditionnel à l'électro, en passant par le blues et le latino, 450 artistes sont prêt.e.s à éveiller vos sens durant ces deux semaines de festival. Sont déjà annoncés Baptiste Herbin, Claude Tchamitchian, Steve Potts & Jobic Le Masson Trio, Emmanuel Bex, Biréli Lagrène, Ludivine Issambourg, Djazil, Henri Texier...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PARIS JAZZ CLUB (@parisjazzclub) le

Jazz sur Seine
Du 9 au 24 octobre
Plus d'infos

 
On s'ambiance au Hasard Ludique

Qui a dit que les concerts étaient morts ? À contexte sanitaire exceptionnel, situation culturelle exceptionnelle : le Hasard Ludique s'adapte et organise plusieurs concerts assis les vendredis soirs. Ce vendredi 9 octobre, on écoutera Ricky Hollywood, Theodora et Kidsaredead pour une soirée pop ultra-optimiste.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Theodora (@theodoraproject) le

Concerts improvisés Tenaces
Hasard Ludique
128, avenue de Saint-Ouen - 18e
Plus d'infos

 

Samedi 10 octobre

On se laisse conter des mots doux à la BNF

Cap sur le site de la Bibliothèque nationale de France et son festival de lecture à voix haute, répondant au doux nom de La Petite Bibliothèque parlante. Au rendez-vous ? Un programme fort bien léché, animé par des invités de taille, parmi lesquels de nombreux écrivains et artistes de renom. Porté par les voix de Maylis de Kerangal, Micha Lescot, Wajdi Mouawad, Anna Mouglalis et Emmanuel Noblet, le programme nous plongera dans les vestiges de l’Antiquité. « Les écrivains, toujours, ont su voir en ces témoignages du passé matière à transmission, à rêveries, à fantasmagorie », explique la Bibliothèque nationale de France. On a hâte.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Corga (@falbalas) le

La Petite Bibliothèque parlante
Les 10 et 11 octobre 2020
Bibliothèque nationale de France ­— 13e
Plus d'infos

 
On explore le Paris vu du ciel à la Seine Musicale

À 13h, 15h30, 17h30, 19h et 20h sera diffusé Paris à vol d’oiseau, un court-métrage de 20 minutes de Jérémie Lippmann et Basile Dell sur l’écran géant du parvis de La Seine Musicale, en accès libre et gratuit. Un film réalisé en un an avec un drone, pour une promenade aérienne inédite.

"Paris à vol d'oiseau"
Sur le parvis de la Seine Musicale
Ile Seguin - Boulogne-Billancourt
Plus d'infos

 
On se laisse envoûter à l'auditorium de la Maison de la Radio

Qui ne connaît pas les quatre notes initiales, ce « pom-pom-pom-pom » qui, selon certains, représenterait le destin qui frappe à la porte ? La Cinquième Symphonie de Beethoven est peut-être l’œuvre la plus célèbre du répertoire et fut, dès le départ, considérée comme étrange, audacieuse, renversante. Jean-François Zygel nous offre la magnifique occasion de (re)découvrir cette iconique partition. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Maison de la radio (@maisondelaradio) le

Maison de la Radio - Auditorium
116, avenue du Président-Kennedy – 16e
 

Dimanche 11 octobre

On s'offre un double voyage 

Si vous passez prendre un grand bol d'air et faire une petite randonnée d'automne, arrêtez-vous un temps à la gare, où sont réunis les clichés de 24 photographes ayant travaillé sur la forêt de Fontainebleau et son château. L'occasion d'en savoir un peu plus sur l'un des poumons verts de l'Île-de-France.

"Un voyage émotionnel au pays de Fontainebleau"
Espaces verts - Parvis de la gare SNCF Fontainebleau-Avon

Plus d'infos

 
On s'inspire dans des ateliers d'artistes

Rendez-vous à Argenteuil pour découvrir la fine fleur de la création locale dans plusieurs lieux de la ville : les PODADA (Portes Ouvertes d'Ateliers d'Artistes) sont l'occasion pour 50 artistes locaux de présenter leur travail. Au programme : peinture, sculpture, photographie ou encore arts plastiques tout au long du week-end. On retrouve également les créations d'artistes issues de cinq autres communes de la Boucle Nord de Seine (Argenteuil, Gennevilliers, Clichy-la-Garenne, Bois-Colombes, Colombes et Asnières-sur-Seine). 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pierrick Lamoureux (@pierrick3dclik) le

PODADA à Argenteuil
Plus d'infos

 
On se réconforte au café Contresorts

Pile à temps pour l'hibernation ! Une atmosphère enveloppante et mystérieuse, qui nous donne envie de dévorer des gâteaux réconfortants : bienvenue au café Contresorts, qui supplante le déjà génial Politicafé. Derrière ce café-restaurant ésotérique fraîchement implanté dans le 18e, on trouve Mathilde Fachan (créatrice du compte Instagram et excellent podcast Z comme Zodiaque et auteure du livre AstroMap (Solar)) et Eloïse Mehard, pâtissière et chirologue. Entre le bureau d'une sorcière moderne (la réponse est oui, vous pouvez vous faire lire les lignes de la main) et le salon douillet d'une mamie, Contresorts s'annonce comme l'un de nos QG de l'automne.

Café Contresorts
11, rue des Portes Blanches - 18e
Plus d'infos

Fin des articles