Les plus beaux hôtels particuliers de Paris

A priori, vous êtes comme nous, pas assez riche cool pour avoir votre propre hôtel particulier dans Paris, bâti du Moyen Âge au XIXe siècle. Qu’à cela ne tienne, il existe encore beaucoup de ces imposantes bâtisses (400 environ). Par chance, elles abritent aujourd’hui des musées, bibliothèques ou maisons d’artiste qu’il est encore possible de pénétrer. La sélection a été difficile mais voici les plus nobles demeures de la capitale.

Hôtel d’Asie, Archives nationales

Les Archives nationales, c’est un peu la mémoire collective stockée à un seul endroit dans Paris. Pour accueillir cette grande dame, il fallait bien un bel hôtel particulier parisien digne de ce nom, construit en 1371 et 1859 (rien que ça). C’est beau.

hotel-particulier-paris-archives nationales

60, rue des Francs-Bourgeois - 3e

Hôtel Salé, Musée Picasso

Depuis que le Musée Picasso et son bel hôtel particulier s'est refait une beauté, on l’admire encore plus. Après s’en être pris plein la vue et l’esprit dans le musée de l’artiste, on grimpe sur le toit de l’hôtel particulier siroter un verre.

hotel-particulier-paris-musee-picasso-paris© Musée national Picasso-Paris Fabien Campoverde

5, rue de Thorigny - 3e

Hôtel d’Angoulême Lamoignon, bibliothèque historique de la ville de Paris

Cet hôtel particulier du style Renaissance donne envie de se cultiver. Il abrite la bibliothèque historique de la ville de Paris, donc municipale et ouverte à tous… Une chance pour les yeux et la culture perso. « Désolé, j’ai bibli ».

hotel-particulier-paris-bibliotheque-nationale

24, rue Pavée - 4e

Hôtel Païva

Avant les grandes enseignes qui jalonnent aujourd’hui la plus belle avenue du monde, elle était connue pour ses beaux et imposants hôtels particuliers. Il en reste peu mais celui qui attire particulièrement notre attention, c’est "le Louvre du cul", j’ai nommé l’hôtel de la Païva (1856). Ce surnom vient du fait qu’il possède des sculptures et peintures de nus. Coquine, l’aventurière russe propriétaire de ce bijou ! Aujourd'hui il accueille des soirées mondaines qu'on imagine plus ennuyantes qu'à l'époque...

hotel-particulier-paris-louvre-du-cul© juanchristmas75

25, avenue des Champs-Elysées - 8e

Hôtel Biron, Musée Rodin

Comme nous avons de la chance de pouvoir déambuler entre les sculptures de Rodin dans le musée ou son grand et beau jardin ! Ce ne sont pas moins de 3 hectares de verdure qui entourent ce bel hôtel particulier du XVIIIe siècle. On se promène entre les myriades de plantes, arbustes, arbres et bien sûr… les œuvres de l’artiste. Grandiose.

hotel-particulier-paris-musee-rodin© msiris71

77, rue de Varenne - 7e

Musée Cognacq-Jay

Pour un retour en arrière dans le XVIIIe siècle, ne cherchez plus, c’est ici. Ce musée centré sur l’art du siècle des Lumières est (bien) installé dans un majestueux hôtel particulier. Il est à l’image du reste : grandiose.

hotel-particulier-paris-musee-cognac-jay© boni.marieta

8, rue Elzévir - 3e

Hôtel Carnavalet, Musée Carnavalet

Le musée consacré à l’histoire de Paris a bien le droit à son grand et bel hôtel particulier… Que ce soit à l’intérieur avec les galeries, moulures ou à l’extérieur avec les beaux jardins, on ne peut qu’être admiratif ici.

hotel-particulier-paris-carnavalet

23, rue de Sévigné - 3e

Hôtel Moïse de Camondo, Musée Nissim-de-Comando

Ce musée méconnu en bordure du parc Monceau est pourtant un petit bijou de mobilier et d’objets d’art du XVIIIe siècle. En plus, cette belle demeure est restée en l’état où les anciens habitants l’ont laissée au début du XIXe siècle. Quand on vous dit que Paris est magique…

hotel-particulier-paris-musee-nissim

61 bis, 63 rue de Monceau - 8e

Photo de couverture : © Les arts decoratifs 

Fin des articles