A la découverte des îles méconnues de Paris

Ile aux Vaches, aux Cygnes, des Templiers, des Impressionnistes… Autant de noms (un peu) poétiques pour nommer les îles méconnues voire disparues de la Seine. Eh oui les puristes, il n’y a pas que Saint-Louis et la Cité dans la vie, la preuve avec l'expo "Iles de la Seine" au Pavillon de l'Arsenal du 4 juin au 2 octobre. 

La plus artificielle

Ile aux Cygnes

Vous la connaissez ? Si oui, c’est bien, félicitations. Si non, voilà de quoi vous mettre un peu de plomb dans la cervelle (hihi) : c’est une île artificielle (un peu comme celles de Dubaï) qui flotte sur la Seine. Plutôt chouette comme concept non ? En plus vous y trouverez un joli rappel à NYC… 

Exposition Internationle de 1937, Paris, Ile aux Cygnes

A ne pas confondre avec l'Ile DES Cygnes qui était à l'actuelle place du musée du Quai Branly, au XVIIe siècle. Anciennement nommée Île Maquerelle, elle devient celle des Cygnes lorsque Louis XIV (fervent amoureux de ces oiseaux) en reçoit 40 de l'ambassadeur du Danemark et décide de les installer là.

iles-meconnues-paris-ile-aux-cygnes© relou_chou

Île aux Cygnes - 15e

La plus grande

Île Saint-Germain

Premiere île en aval de Paris, l’Ile Saint-Germain est dès le début du XXe siècle, un « paradis vert ». Aujourd’hui elle est formée par le regroupement de deux îlots : Saint-Germain en amont et l'île de Billancourt en aval sur laquelle on peut encore découvrir de jolies maisons cossues… En chiffre ça donne pas moins de 18 hectares de vert, des jardins en veux-tu en voilà (dont un de lavande), des ateliers d’artistes… C’est la campagne à Paris et sur l’eau en plus. Que demander de plus ? Pour ne rien gâcher, cet écrin de verdure abrite aussi une faune incroyable.

ile-meconnue-paris-st-germain© eromezhou

170, quai de Stalingrad - 92130 Issy-les-Moulineaux

L'industrielle

L'Ile Seguin

L’Ile Seguin n’est pas peuplée de chèvres mais a de drôles d’histories à raconter. En 1794, elle se caractérise par son activité de blanchisseurs et tanneurs de cuir mais aussi celle des guinguettes. Cette île entre Sèvres et Boulogne-Billancourt était d’ailleurs the place to be pour les Parisiens en goguettes. En 1919, Louis Renault acquiert ce lopin de terre et en fait son usine dès 1929, avec plus de 30 000 employés. A ce moment-là, elle est la plus grande de France !

ile-de-seine-expo-paris© Pointe amont de l’île Seguin, septembre 1934. © Renault Communication-Droits réservés

Les disparues

L’Ile aux Vaches et l’Ile Notre-Dame 

L’Ile aux Vaches + l’Ile Notre-Dame = l’Ile Saint Louis. Eh oui notre belle et relativement calme Ile Saint-Louis était autrefois scindée en deux îlots distincts. Pour la petite histoire, l’Ile aux Vaches (actuelle partie est) était recouverte de prairies en intégralité, un vrai poumon au cîur de la ville en somme.

iles-meconnues-paris-st-louisLes deux îles en 1550

L'artistique

Ile des Impressionnistes

Prenons un peu le large pour quitter Paris direction la très arty Ile des Impressionnistes. On y croise, entre autres, Monet, Renoir, Maupassant ou encore Derain et Vlaminck qui y installent leurs ateliers en 1900… On s’y presse pour profiter des guinguettes, à l’écart de Paris, qui échappent donc à la taxe sur le vin et proposent des bals bon marché. Aujourd'hui, on peut encore déambuler dans cette ambiance bucolique et tenter de puiser un peu d’inspiration des peintres qui y ont jadis exercé…

iles-de-la-seine-expo-paris© Kim Lê, 2016

Île des Impressionnistes - Chatou (78)

Vous en voulez encore ? Les îles de la Seine se dévoilent et livrent leurs anecdotes du 4 juin au 2 octobre au Pavillon de l’Arsenal. Pour aller encore plus loin, l’expo propose aux curieux de se mouiller à travers des croisières nocturnes et documentées, randonnées à vélo, chasses au trésor etc. Les festivités commencent comme il faut avec une soirée d’ouverture dans une guinguette ! De quoi se mettre définitivement dans le bain…

[caption id="attachment_159746" align="alignnone" width="560"]Platais 7 ile du Platais, Les tentes autour d’un stade dans l’île des naturistes, carte postale, s.d. © Coll. David Lorenté[/caption]

Bonus : pour tout garder en mémoire, n'hésitez pas à vous procurer l'ouvrage "Iles de la Seine", sous la direction de Milena Charbit, architecte, paru aux Editions du Pavillon de l'Arsenal.

Exposition "Iles de la Seine" Pavillon de l'Arsenal : 21, boulevard Morland - 4e  Entrée libre du mardi au samedi de 10h30 à 18h30, le dimanche de 11h à 19h Inauguration "Electro Guinguette" vendredi 3 juin à 19h au Pavillon de l'arsenal

Photo de couverture : Ile Corbières © Karoline Symborka 

Fin des articles