Les meilleurs bars à cocktails de Paris

Paris sera-t-elle un jour le nouveau Berlin ? Depuis quelques années, la capitale française rattrape en tout cas son retard en matière de mixologie. Ces nouveaux lieux tenus par des figures emblématiques et passionés de l'art du cocktail deviennent de vrais repères d'amateurs. Le but de ces adresses pointues : être des passeurs de mémoire et des créateurs du goût du futur, voilà le chalenge à relever pour les bartenders de demain. On a déniché les adresses qui ont tout compris, en apportant leur vision et en transmettant une émotion nouvelle. 

Gloster Bar

C'est un peu le trésor caché que le 7eme attendait. Ce nouveau bar à cocktails à l'allure tropicale spécialisé dans le rhum vaut le détour ! Ambiance cosy, esprit jungle, décoration qui oscille entre nature et contemporain, cocktails de folie concoctés par Kevin Compère, le Chef barman, c'est le nouveau temple de la mixologie à quelques pas de la Tour Eiffel. Ce jeune passionné réalise des créations à la fois exotiques, fruitées et douces mais surtout originales et surprenantes, toujours relevées d'une note acide, fraîche voire même fumée. Cet ancien cuisinier reconverti en mixologue, prépare même ses propres sirops et déborde d'imagination. Le must: son ketchup de banane à la recette secrète qu'il dépose délicatement sur une chips de banane dans certains cocktails pour leur donner une touche épicée. Notre pref : le Manao cocktail signature au Rhum Plantation Original Dark, liqueur de café New Grove, purée d’abricot, purée de passion, sirop de grenadine et absinthe infusée aux Épices ou le mocktail entremet banane, à base de jus de pomme, purée de banane, sirop de pistache à l’estragon et fleur d’oranger, une tuerie quand on préfère se la jouer soft !

Gloster Bar
111 av. de la Bourdonnais — 7e
Les Mardis et mercredis de 16h à 23h

Les Jeudis de 16h à 00h
Les vendredis et samedis de 16h à 1h00
Happy Hour de 18h à 21h mardi au samedi

Les Justes

Ludo et Dimitri ont des principes. Alors quand ils ont ouvert leur bar à cocktails en décembre, ils en ont fait un lieu de quartier non seulement élégant et chaleureux, mais aussi généreux et responsable, où l’on peut faire une BA à chaque fois que l’on reprend un verre ! Et pour ça, on ne se fait pas prier... On a adoré le Pampa, à base de Hayman’s Sloe Gin Prunelle, de liqueur de pamplemousse Combier, de citron vert pressé, de quelques gouttes de tabasco, et de ginger ale Fever Tree… Cerise sur le cocktail, sans même les avoir prévenues, ils reversent à trois associations 1€ pour chaque cocktail à 13€ que vous commanderez : « Fondation Assistance aux Animaux », « Les Enfants du Soleil » et « Solidarités International - Urgence Haïti ». A chaque nouveau cocktail à 13€, une nouvelle association sera mise à l’honneur.


Les Justes 
1, rue Frochot – 9e
Lundi-mardi : 18h à 00h
Mercredi-samedi : 18h à 02h


Baranaan

Derrière ce nom un peu louche se cache un bar à cocktails aux accents indiens. Le concept est simple : le bar est pensé autour du thème wagon-bar d’un train ancien. Du coup la salle est toute en longueur et vous dégustez vos naans et cocktails devant des écrans qui diffusent des paysages défilants. Vous avez dit dépaysant ?

#baranaan #cocktails #naan #fusion #speakeasy #paris

Une photo publiée par Baranaan (@baranaan) le

Baranaan
7, rue du Faubourg-Saint-Martin - 10e


Little red door

Rémy Savage, le Bartender du lieu, a imaginé un bar où l'on choisit son cocktail en fonction du dessin qui nous inspire le plus. Ces dessins ont été réalisés par différents artistes du monde entier, après avoir bu les dits breuvages. Rappelons que Rémy Savage a été élu chef Bartender le plus imaginatif du monde en 2014 et que son speakeasy est un des plus pointus de la capitale. 

LRD #entremouilles

Une photo publiée par JBD (@jibsdens) le


Little Red Door
60, rue Charlot - 3e

Le syndicat

Vous êtes passés devant ce mur placardé d’affiches plusieurs fois sans vous douter que derrière se cache l’un des meilleurs bars à cocktails de Paris. Vous y dégustez du cognac, de l’armagnac, du calvados, du whisy, bref que du bon pour les amateurs. En somme, le bar du Syndicat réconcilie tout le monde…

"Cène dominicale" | tableau de la renaissance française, XXIème siècle, par @macbeeskillarney | #lesyndicat #cocktail #cocktails #paris

Une photo publiée par 🇫🇷 🍸🍸 LE SYNDICAT🍸🍸🇫🇷 . (@lesyndicat) le


Le Syndicat
51, rue du Faubourg-Saint-Denis - 10e

La Candelaria

Ce bar planqué est considéré comme l'un des plus cool du monde. Le bar est chaleureux, le service cool et sans stress... Pour vous décider finalement à découvrir ce chouette endroit, sachez que c'est l'un des seuls à Paris à proposer le cocktail Michelada (à base de mezcal, bière et sauce forte). Une joyeuse cantine mexicaine qui offre aussi de bons petits tacos à l'entrée pour éponger tout ça. Une valeur sûre dont on ne se lasse pas. 

** LE BRUNCH 🍹 ** The weekend is here and with it, our special house recipe of #BloodyMaria ðŸ˜ÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂŽ ! Try it with #FlautasDePapa and you can conquer anything after that ! Bon samedi !!! 😉 //photo by @fabien_voileau 📷 #CandelariaParis #Brunching #BloodyMary #Tacos #SummerInParis

Une photo publiée par Candelaria (@candelariaparis) le


La Candelaria 
52, rue de Saintonge - 3e



Le distrait

Petit nouveau dans la longue liste des bars du 2e, le Distrait tire son épingle du jeu grâce à sa Nintendo, entre autres. On y va aussi pour les cocktails délicieux, l'atmosphère cosy avec bougies, coussins sur les canap' et la bonne ambiance. 

Le Distrait
26, rue de la Lune - 2e


Le Lockwood

Avec son nom écrit au feutre blanc sur la devanture, le Lockwood est un bar caché, ambiance new-yorkaise à fond. A la fois coffee-shop (en haut) et bar à cocktails (au sous-sol), ce qui fait tout son caractère c'est le décor underground. Au fond d'une cave, ce sont des baristas tout tatoués de l'avant-bras qui vous serviront des cocktails dans la salle voûtée. Du rock garage en fond sonore, un Aperol-Spritz pour 9 euros et une mini-planche (cadeau), vous aurez l'impression d'être en pleine prohibition.

#lockwood #brunch #brekkie #paris #fashionweekparis #bloodymary #eggsbenedict #jebrunchaulockwood #jeboisdubelleville

Une photo publiée par Lockwood (@lockwoodparis) le

Le Lockwood
73, rue Aboukir - 2e


Le Lavomatic

À priori, personne ne veut rester des heures dans un lavomatic… Mais c’était avant de connaître Le Lavomatic, ce bar caché à l’étage d’une laverie. À l’intérieur les couleurs sont punchy, l’ambiance discrète et loin du brouaha parisien. Mais évidemment, le lavomatic n'aurait pas sa place dans le top s'il ne se distinguait pas par ses déliceux cocktails. Gros point bonus : les petites balançoires en bois pour retomber en enfance. 

Lavage à sec 🛁 #lavomaticbarparis #parisbynight #neon . . . #paris #bar #clubbing #nightowl #nightout #like4like #followforfollow #follow4follow #bestofparis #republique #france #drink #neonsign #lavageasec #essorage #lavage #machinealaver #speakeasy #speakeasybar #paris🇫🇷 #parisstreet #pariswalk

Une photo publiée par 〰A L £ X ¥ A〰 PT 🇵🇹 MC 🇮🇩 HK🇭🇰 (@alex_4444_mc) le

Lavomatic
30, rue René Boulanger - 10e



Le Gocce 

On a déjà repéré l'enclave italienne de la rue Choron, le restaurant le Professore. Ou comment un petit garçon vient prendre une leçon de bon goût par sa maîtresse. Mais ce qui nous intéresse ici n'est pas visible à l'œil nu. Il faut aller un peu plus loin pour découvrir le bar du restaurant, un speakeasy version little Italy. Le Gocce, c’est des gros fauteuils Chesterfield, des lustres en cristal et une énorme cheminée pour l’hiver. Du cocooning de haute voltige sous la coupelle d’Oscar, druide expert, gourou du cocktail, qui s’amuse ici avec des fleurs, des épices, du parfum (oui oui), et des alcools choisis avec soin.

#italiannight #romantic

Une photo publiée par Xi Xi (@birdsinthenight) le

Prix moyen : 13-14€, c’est cher, mais on ne peut regretter une boisson aussi charmante.

Gocce del Professore
7, rue Choron - 9e

Le Mary Céleste

La Mary Celeste était un brigantin américain qui a été  découvert abandonné au large des Açores en 1872. Le navire, en mauvais état, était toujours en état de naviguer et sa cargaison d'alcool dénaturé était quasiment intacte. En revanche, aucun membre de son équipage ne fut retrouvé et le mystère entourant la disparition des marins n'a jamais été résolu. Rassurez-vous, le bar lui, n'a rien d'un vaisseau fantôme. On vient ici croquer la vie à pleine dents, et on se régale autant des tapas à partager, des huitres à l’unité et des petits plats maison, que des cocktails savoureux. Seul bémol : le service parfois un peu longuet.

A noter, la Candelaria et le Glass sont dirigés par la même petite équipe. 

Le Mary Celeste
1, rue Commines – 3e
7/7j 18h – 1h30


Dirty Dick

Dirty Dick, Pigalle, bar, vous nous voyez venir ? Détrompez-vous ! le Dirty Dick n’a de hot que nom (et peut-être la cinquantaine de rhums que l’on peut trouver à l’intérieur). Imaginez le kitch à l’hollywoodienne, ajoutez une touche hawaïenne et vous serez au Dirty Dick. Un endroit génial pour oublier que dehors il pleut et qu’il fait froid. Un bar à cocktail qui vous dépayseras à coup sur ! Aloha !


Dirty Dick
10, rue Frochot – Paris
7/7j 18h – 2h

Le Bluebird

Ce petit bar de Bastille vous plongera dans une ambiance 50’s à coup sûr ! Amateur de cocktail à base de gin, l’oiseau bleu vous attend à ailes ouvertes. Plus d’une trentaine de variétés de Gin provenant du monde entier sont à découvrir ! Vous y trouverez derrière le bar les trois anciens barmen du Moonshiner, de quoi vous assurez une extase gustative.

Bluebird
12, rue Saint Bernard – Paris
7/7j 18h – 2h


Le bâton rouge

Si bizarrement, depuis mardi 9 novembre, tu n’as plus envie d’allez aux Etats-Unis, on a trouvé une alternative. La Louisiane ça te tente ? C’est au numéro 62 de la rue Notre-Dame de Lorette que se tient le bâton rouge, un bar remplit de crâne humain (ou pas, on n’a pas vérifié) dans une ambiance tamisée très chic. Des petits plats à partager sont également proposés. Let’s go !

Le bâton rouge
62, rue de Notre-Dame de Lorette – 9e
Ouvert du mardi au samedi de 18h à 2h


Le Moonshiner

Bastille, d’apparence une simple pizzeria, d’apparence. Traversez le restaurant, la chambre froide et vous découvrirez l’un des meilleurs bars secrets parisien, si ce n’est le meilleur. Entre le restaurant et le bar il n’y a qu’une chambre froide qui sépare, pourtant en réalité il y a tout un monde entre les deux. Passez du classique à l’ultra chic en quelques pas, et regardez où vous mettez les pieds, c’est (très très) très sombre. Goutez l’un des nombreux cocktails à base de whisky que le Moonshiner propose.

Cocktail Night

Une photo publiée par Imma (@pecopecou) le

Si tu es claustrophobe, contente toi de manger une pizza.

Le Moonshiner
5, rue Sedaine - 11e
7/7 De 18h à 2h


Le Mezcaleria

Encore un autre très réputé bar secret de la capitale, cette fois-ci aux couleurs mexicaines. C’est à l’entrée de l’hôtel 1k Paris, que vous allez rencontrer un lutteur traditionnel mexicain ou une hôtesse latine, qui vous guideront vers le Mezcaleria. Une chance sur deux donc, d’être en bonne compagnie. Une fois à l’intérieur, les cocktails sont fait en fonction de votre humeur. Tirez la carte de votre humeur du jour et dégustez les différents cocktails à base de Mezcal. Caliente !

Le Mezcaleria
13 Boulevard du Temple – 3e
Ouvert le jeudi, vendredi, samedi de 19h à 2h

Café Moderne

Tu veux boire des cocktails et manger des boulettes, alors tu es au bon endroit. Ce haut lieu du cocktail compte derrière le bar l'un des meilleurs bartenders au monde ! Eh oui, c’est là qu’officient notamment Jennifer le Nechet, élue meilleur bartender du monde lors du World Class Bartender of the Year 2016 ou encore Mido Ahmed Yahi, qui a remporté un d'innombrables concours ! Coté cocktails, des mélanges surprenants et inventifs, et coté assiettes, des boulettes donc. Surprenant, mais figurez-vous que le tout se marrie très bien !

Café Moderne
19, rue Keller - 11e 
Tel: 01 47 00 53 62



La Bonhomie


C’est le dernier né du quartier en pleine effervescence du Faubourg St Denis. A la Bonhomie, ils ont réussi à faire d’un grand espace de 200m2 un lieu véritablement chaleureux et convivial, où l’on se sent bien. Le bar central invite à boire des cocktails originaux et surtout très bon. Et il y en a pour tous les goûts : fruité, amer, floral, gourmand, acidulé, fumé... Quant à la cuisine ouverte, c'est un pousse au crime avec  ses petites assiettes de poulpes, raviolis d’épinard, risotto et autres mets méditerranéens absolument irrésistibles. Avec 5 tapas pour 2, on est rassasié. Le petit + : les grandes tablées permettent de faire connaissance avec ses voisins après leur avoir malencontreusement piqué leur carafe d’eau. Et pour ne rien gâcher, l’équipe est vraiment très sympa. En bref, c’est beau, c’est bon, c’est cool.

The french kind of tapas @bonhomieparis ðŸ‘ÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂŒ🏼 #paris #bonhomie #lefooding

Une photo publiée par ELIE 🇫🇷-🍔-☕ï¸Â #seemyparis (@elieyobeid) le

La Bonhonmie
22, rue d'enghien - 10e
Tel : 09 83 88 82 51


Le Glass


Ici on boit des cocktails et des bières artisanales en plein coeur de Pigalle. Tenu par l’équipe de la Candelaria, dont la réputation dans l’univers du cocktail n’est plus à faire, impossible ou presque d'être déçu. Certain soir des DJ sets mettent l’ambiance dans ce bar petit, mais toujours chaleureux. Une étape en plus si vous faîtes la tournée du quartier ! 

Le Glass
7, Rue Frochot - 9e
Tel : 09 80 72 98 83

© Photo de couverture : @obnx_food

Fin des articles

Paramètres des cookies