Oinari, un restaurant japonais pas comme les autres

© Oinari

C'est un tout petit restaurant dans lequel je mets les pieds lorsque je me rends rue Condorcet pour découvrir cette nouvelle adresse ouverte depuis le début de l'année 2018. Cela n'a aucunement empêché son succès, lié à une formule assez unique. Présentation. 

Yukinobu est parti de sa ville natale de Tokyo il y a moins d'un an, avec un rêve : monter son restaurant à Paris, une ville qu'il affectionne particulièrement. Au delà de son attirance pour la capitale, une observation simple a motivé sa décision : il n'y avait pas d'Inarizushi en France. 

Qu'est-ce que l'inarizushi ? Pour faire simple, c'est du riz collant dans un contenant fait à base de tofu frit, avec divers ingrédients supplémentaires selon ceux que vous choisissez (comme avec les sushis). C'est aussi la spécialité d'Oinari.  

 

L'inarizushi tient son nom d'Inari, le dieu du grain et de l'agriculture. C'est rapidement devenu une sorte de fast food populaire au Japon (cela fait 200 ans que ça existe) parce qu'on le mange facilement, que ce soit avec des baguettes ou directement avec les mains.

J'ai eu la chance d'en goûter. Spoiler : c'est délicieux. Je ne pensais pas trouver quelque chose de meilleur que les sushis dans ma vie, mais je me trompas. Les inarizushi, je suis tombé amoureux instantanément. On dirait la version N°2, plus évoluée, du sushi. En fait, c'est le tofu frit, vinaigré et sucré qui fait toute la différence. Bref, c'est délicieux. 

Mais ce n'est pas tout. Oinari propose un menu varié qui nous fait découvrir la culture japonaise sans nous servir les plats que l'on connait déjà (à moins d'être un amateur de la nourriture japonaise).

Ici, vous pouvez déguster de l'ebi furai, du lenkon de kinpira, des karaage... Tous ces plats viennent se rajouter aux soupes miso, à l'edaname et aux nouilles udon que nous connaissons déjà. 

Autre fait intéressant, la nourriture est servie à la manière des Izakaya, ces bars japonais où l'on déguste sa nourriture en la partageant. On ressent cette convivialité si propre aux bars, et c'est chouette. Au total, le restaurant peut accueillir 16 personnes, ce qui facilite l'ambiance chaleureuse, mais signifie aussi que vous devez vous y prendre à l'avance pour avoir une place. Car c'est vraiment beaucoup trop bon. 

Heureusement, il existe aussi l'option à emporter, avec des formules déjeuner sous forme de bentos. Il y a deux formules, la classic à 9,5 euros (réservé à ceux qui veulent emporter) et le gourmet à 16 euros. Le principe est simple : un assortiment d'inarizushi, de karaage et d'autres mets japonais accompagné d'un dessert ou d'une boisson (evian ou financier dans le cas du menu classic).

 

Pour les plus gourmands, pas d'inquiétude. Il existe aussi des boxes, conçus spécialement pour des grands pique-niques ou des événements où vous aurez à nourrir une multitude de personnes. Ces boxes rassemblent toutes les spécialistés de la maison ainsi que des classiques de la cuisine japonaise et peuvent être commandés à l'avance. 

Voilà, on espère que vous n'aviez pas trop faim avant de lire cet article, parce que personnellement les plats de ce restaurant nous donnent trop envie de manger. Vous savez désormais où aller déjeuner ou dîner japonais avec vos amis. Le régal est as-su-ré ! 

Oinari
47 rue Condorcet – 9e 
Tel : 01 40 35 90 05

Tous les jours sauf le dimanche
12h00 - 14h30 et 18h30 - 22h00

Dimanche
12h00 - 14h30

Retrouvez Oinari sur Facebook

Fin des articles