Bientôt la fin des emballages jetables dans les fast-food

© Shutterstock

La loi AGEC prévoit l’interdiction des emballages jetables dans les fast-food dès le 1er janvier 2023. Les grandes enseignes devront se diriger vers des contenants réutilisables.

Terminé les sandwichs et boissons conditionnés dans des boîtes et gobelets en carton. Dès le 1er janvier 2023, la loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) prévoit l’interdiction des contenants jetables dans les fast-food. Seul le papier qui entoure le burger reste autorisé pour une meilleure conservation du goût. McDonald’s, Burger King, KFC ou encore Subway devront donc utiliser une vaisselle réutilisable qui sera collectée et lavée après avoir été servie aux clients qui consomment sur place. Car oui, cette interdiction ne concerne que le service à table ainsi que les restaurants de plus de 20 couverts pour ne pas pénaliser les établissements indépendants.


Réduire les déchets à la source 

Déjà derrière l’interdiction des pailles en plastique, cette loi anti-gaspi tend à faire évoluer nos modes de consommation et réduire nos déchets. Chose (très) importante, car d’après le ministère de la Transition écologique, 180 000 tonnes d’emballages sont immédiatement jetées après utilisation.

Forcément, c’est une très bonne nouvelle pour notre planète, mais à condition que celle-ci soit bien respectée lors de sa mise en vigueur le 1er janvier 2023.

Fin des articles