Ce qui nous manque le plus quand on quitte Nantes

Toute l'année, tu n'as qu'une envie, c'est partir. Quitter Nantes et ses bouchons, Nantes et sa grisaille, son tram bondé, ... Et pourtant, quand tu reviens de vacances, toujours cette sensation de "enfin, on est chez nous". Parce que ta ville, tu l'aimes. Avec tous ses petits tracas, son architecture brinquebalante et ses bonnes adresses. Voici la liste des trucs qui nous manquent le plus quand on quitte Nantes.


Les immeubles penchés des quais Turenne

Comment ne pas voir qu'ils sont franchement bancals ? Ces beaux immeubles qui bordent les quais Turenne sont penchés et font toute la singularité de Nantes. Ville constituée d'une multitude de canaux et d'un sol meuble, Nantes a accueilli des constructions dont les fondations n'ont pas pu rester droites. Du coup, les immeubles sont penchés, mais on les adore ! 


Les vieilles ruelles pavées

Quel bonheur de déambuler dans les ruelles nantaises. Toutes pavées, elles nous rendent complètement bancal(e)s, nous aussi, surtout dès qu'on se risque à porter des talons. Pourtant, on adore les rues pavées de Nantes, qui en font toute l'essence. C'est beau, c'est atypique et même si on se tord les pieds, on préfère les vieux pavés aux galets des plages ou à l'asphalte des villes modernes. Nantes et son histoire, c'est aussi pour ça qu'on l'aime.


Les jolies places nantaises et ses terrasses

Si le miroir d'eau rafle la mise du spot le plus cool pour prendre un bain de soleil, les places mythiques de Nantes gardent leur place bien au chaud dans notre petit cœur de berlingot. On aime particulièrement la place Royale avec sa fontaine et ses vastes terrasses, bien exposées l'été et chauffées l'hiver, pour siroter un chocolat chaud, tout en déambulant au Marché de Noël. Puis la jolie place Graslin, avec sa fontaine, le théâtre Graslin, sa brasserie légendaire La Cigale et ses adresses, nouvelles et plus anciennes, mais tout autant appréciées des Nantais : le Charles H ou encore Le Molière.


La vie nocturne

Les vacances sont faites pour se détendre, donc on a tendance à se coucher plus tôt. Quand on rentre à Nantes, on retrouve donc avec plaisir les bars et les clubs, dans lesquels on traine jusqu'à pas d'heure. Vivement les soirées à déambuler le long des quais au Hangar à Bananes, à s'enfiler des shots au Prohibition, au Havana, à se faire couler des poron à la Bodega ou à goûter toutes les bières du Sur-Mesure... Bref, Nantes et ses nuits festives, on adore !


L'effervescence artistique

Ben oui, on est parti visiter d'autres villes, faire des infidélités à Nantes avec des endroits où, certes, le paysage est magnifique, mais on a délaissé la plus déglinguée des villes, la plus fofolle des cités, la plus artistique, la plus inspirée, la plus... la plus... On s'enflamme mais franchement, on a quitté Nantes et sa créativité et on a laissé aux touristes le privilège de profiter du Voyage à Nantes (pour l'été) ou des Machines de l'Île (illuminées à Noël). Du coup, on ressent une pointe de culpabilité et au retour, on enfourche un Bicloo et on suit la ligne verte du parcours artistique avant qu'elle ne s'efface pour laisser la place aux programmations riches du Lieu Unique ou de Stéréolux, entre autres... L'hiver, au retour de vacances, on s'accorde une longue balade sur les quais, sur l'île Versailles, on fait le tour des expos nantaises et on s'enferme dans les cinés pour les nombreux festivals. On ne s'ennuie jamais ici !

Une photo publiée par Sylvain (@sylvain.lbdn) le


La Loire

Nantes et l'eau, la Loire, l'Erdre, l'Estuaire... Ville portuaire, ville ouverte vers l'océan, Nantes a un rapport très fort à l'eau. Et nous, on adore se promener sur les bords de Loire. En vélo de Nantes à Ancenis, en bateau sur l'Erdre, en navibus, en bac... La Loire a une place importante à Nantes et elle fait partie de nos petites habitudes. Au retour des vacances, rien de tel qu'un apéro les pieds dans l'eau au Bateau-Lavoir ! Et même l'hiver, la Loire a son charme, avec les reflets des fenêtres illuminées qui lui confèrent tant de beauté.

Une photo publiée par Léa (@kleezaa) le


Le curé nantais à la carte de tous les restos

Eh oui, parce que le ventre parle pour nous ! Nantes a de nombreuses spécialités culinaires (les berlingots, les petits LU, la mâche...) mais notre préférée, c'est le curé nantais ! Qu'on retrouve à la carte de tous les restos, sous toutes les formes : croustillant au curé nantais, salade au curé nantais, farcis... C'est délicieux et absolument déconseillé en régime post-vacances mais on s'en fout, on n'a qu'une seule vie nantaise !

Fin des articles

Paramètres des cookies