Emily « out of » Paris : des tags rageurs s’insurgent contre la série Netflix

undefined 2 février 2024 undefined 19h04

Clemence Varene

Depuis la diffusion de la saison 1 en 2020, le 5e bénéficie d’une certaine renommée mondiale. Et si certains commerçants s’en félicitent, de nombreux locaux commencent à en avoir ras la casquette, aussi bien des interminables semaines de tournage que des touristes qui se pressent en masse sur les pas de Lily Collins.


Quand Emily n’est plus la bienvenue in Paris

C’est officiel, après la fin des grèves à Hollywood, le tournage de la saison 4 d’Emily in Paris a pu commencer le 15 janvier. Et les habitants du quartier ne s’en réjouissent pas vraiment. De jolis graphes sont en effet apparus dans le 5e, sur les lieux les plus emblématiques de la série, comme en bas de l’immeuble de l’héroïne de série la mieux sappée du XXIe siècle. Et une chose est sûre, le message est assez clair.

« Emily not welcome », « Paris Sud n’est pas à toi », ou encore le très poétique « Emily fuck off », voilà ce que l’on peut lire depuis quelques jours sur la place de l’Estrapade, où se trouve l'immeuble d'Emily, et sur les rideaux de certaines boutiques à proximité. Ces messages extrêmement virulents, vous en conviendrez, ne sont pas dirigés directement contre cette pauvre Lily Collins, mais bien contre les touristes qui envahissent sans cesse le voisinage. 5e is the new rue Crémieux ?

Malgré cette colère dévastatrice des Parisiens, les commerçants du coin, eux, voient pour la plupart cet engouement d’un bon œil, puisque nombre d’entre eux profitent de l'afflux de touristes pour réaliser un joli chiffre d'affaires (certains ayant bien augmenté leurs prix ces dernières années). C’est notamment le cas de la Boulangerie Moderne, présente dans la toute première saison, qui ne désemplit plus.