Que faire visiter à tes amis qui viennent pour la première fois à Marseille ?

  • melodie
  • Loisirs
  • Publié le 8 Octobre 2021 à 17h00
© Mariia Golovianko - Shutterstock

Marseille, c'est TA ville. Tu la connais parfaitement, et même si tu n'es pas contre un bon plan ou un peu de nouveautés, concrètement tu sais où traîner tes guêtres. Mais voilà que ton cousin au douzième degrés décide de venir passer le week-end ici. Tu as bien cent mille idées qui te traversent l'esprit, mais que lui proposer en premier ? Voici donc un véritable starter pack pour faire tomber amoureux de Marseille même le plus réticent des touristes.

Notre Dame de la Garde

C'est un incontournable comme la Tour Eiffel à Paris, mais en bien plus belle. Sa basilique construite en 1864, de style romano-byzantin impressionne par son faste. À l'intérieur, ses dorures et ses bateaux suspendus rappellent son rôle protecteur des marins en mer. Du haut de sa colline, la Bonne-Mère veille sur tous les Marseillais, et offre une vue à 360° sur la cité Phocéene. Une fois que ton ami aura à la fois perdu la tête devant tant de beauté et trouvé quelques points de repère dans la ville, tu peux le faire redescendre. 

L'astuce : S'y rendre très tôt le matin, pour affronter la montée à pied à la fraîche et profiter du panorama sans que personne ne s'incruste sur la photo. 

Notre Dame de la Garde - Marseille (6e)

Le Vieux-Port

Si ton ami connaît un tant soit peu ses classiques, il te suppliera de faire un tour sur le Vieux-Port. Soit tu peux lui proposer de faire le tour du Vieux-Port de la Mairie à la place aux Huiles, soit alors de partir en mer. Là, un champ infini des possibles s'ouvre à toi. Entre les Calanques, l'Estaque, les Goudes, tu as de quoi l'impressionner et lui rappeler que cet endroit n'est pas qu'une carte postale. 

L'astuce : Opter pour un navire de la RTM. Bien moins cher que les bateaux de touristes, pour 5€ la traversée on peut se rendre du Vieux Port à La Pointe Rouge ou à L’Estaque.

Vieux-Port - Marseille (1e)

Le quartier du Panier 

Véritable village des artistes, le Panier regorge de petites boutiques plus ou moins à touristes. Mais ce qu'on aime surtout ici, ce sont ses petites rues étroites, ses escaliers et ses animations qui font de ce lieu un Marseille authentique. Et dire que ce quartier a failli être détruit par les Allemands qui, durant la Seconde Guerre mondiale, le jugeait insalubre et empestant la débauche. Une rehabilitation à grand coups de dynamites étaient prévue et n'a- heureusement- jamais eu lieu. Si ton ami te parle Plus Belle La Vie pendant la visite, on t'autorise à l'abandonner ou alors à lui montrer Borsalino de Jacques Deray.

L'astuce : Monter au Panier par la place de Lenche, à mi-hauteur lui dire de se retourner ... et tadam: une vue imprenable sur le Vieux Port et la Bonne-Mère s'offre à lui. 

Quartier du Panier - Marseille (2e)

Le Mucem

En redescendant du Panier, il est facile de se rendre au Mucem, en passant par l’esplanade de la Major. Binetôt 10 ans que ce musée fait parti intégrante du décor marseillais. En quelques années, de part son architecture spectaculaire et sa programmation artistique toujours plus impressionnant, il est devenu LE musée incontournable de Marseille. Depuis plusieurs mois l'exposition du célèbre plasticien et artiste neyorkais Jeff Koons,ne saurait dire le contraire. À faire absolument. 

L’astuce : L’esplanade du Mucem, appelait J4, organise régulièrement des événements. Le jardin est accessible sans forcément entrer dans le musée. 

Mucem, promenade Robert Laffont - Marseille (2e)

Le Vallon des Auffes

Ce petit port authentique aux cabanes de pêches ressemblant à des maisons de poupées, et l’un des endroits les plus pittoresques de Marseille. À deux pas du centre-ville mais loin de son agitation, il y règne ici un calme et une sensation d’être en dehors du temps. On peut y venir le soir pour un boire un verre chez Viaghji di Fonfon ou manger une pizza chez Jeannot, mais aussi l’après-midi pour se baigner entre les rochers même si les places sont vites prises par les locaux. Lors des baignades attention aux bateaux, il s’agit d’un vrai port.

L’astuce : On continue sa promenade sur la Corniche en direction d’Endoume et de Malmousque, ou bien on fait marche arrière direction la plage des Catalans, mais le contraste entre la sérénité de ce port et l’agitation de la plage risque de piquer.

Vallon des Auffes - Marseille (7e)

Le Jardin du Pharo 

Ce monument commandé par Napoléon III pour son épouse l’Impératrice Eugénie, dispose d’une vue à couper le souffle sur le fort St Jean et l’entrée du Vieux-Port. À la mort de l’empereur déchu, la ville de Marseille fait un procès à Eugénie de Montijo pour avoir la propriété de la bâtisse. Celle-ci concède de l’offrir à la ville, sous la condition qu’il en soit fait un usage strictement public. Si aujourd’hui il s’agit d’un centre de congrès et le siège de l’Université Aix-Marseille, les jardins, eux, sont ouverts à tous. On y va pour se balader, prendre un cours de sport ou encore observer la mer.

L’astuce : On profite d’être dans le quartier pour se rendre à l’Abbaye St Victor, trésor de l’architecture paléochrétienne et d’architecture romaine. Sur le chemin on fait un arrêt au four des Navettes. Située au 136 rue Sainte, la plus ancienne boulangerie de Marseille est spécialisée dans ce petit biscuit provençal traditionnel. Pour trouver l’endroit, on se fie à son odorat, le parfum de fleur d’oranger embaume tout le quartier.

Jardin du Pharo, 58 boulevard Charles Livon - Marseille (7e)

Le Cours Julien

Aussi bien connu pour ces restaurants qui permettent de faire un tour du monde culinaire que pour ces façades bigarrées, le cours Julien est l’endroit idéal pour aller boire un verre en fin d’après-midi. On se balade dans ses rues au gré de ses envies d’ailleurs, tout en flânant dans les petites boutiques de créateurs. Contrairement au Panier, ici l’ambiance est moins « branchée » et plus multiculturelle, en somme le lieu parfait où se retrouver entre amis.

L’astuce : On pense à retirer avant d’y aller, beaucoup de restaurateurs et de bars ne prennent pas les cartes bancaires.

Le Cours Julien - Marseille (6e)

Le quartier de Noailles

Ce quartier est indéniablement le quartier le plus populaire de Marseille, mais il est immanquable pour toutes les merveilles qu'il renferme. Car Noailles, c'est la Maison Empereur, droguerie générale depuis 1827, mais aussi des succulents biscuits orientaux de chez La Marssa ou encore des feuilles de brick à l'oeuf de chez Yassine. Depuis peu la Maison des Nines fait également partie des adresses à ne pas manquer. 

L'astuce : On y vient au moment du marché qui parait-il le moins cher de tout Marseille.

Noailles - Marseille (1er)

Les Goudes

On sait quand on y va, jamais quand on revient. Surnommée "le bout du monde" par les marseillais, le quartier des goudes est une impasse. Un village dont la course se termine au beau milieu de la méditerannée. Une escapade à faire absolument et ça surtout au moment du repas pour vous arrêter, si vous en avait l'occasion chez Tuba

L'astuce : Quand c'est possible, il faut éviter d'y aller le week-end et ça surtout l'été.

Les Goudes - Marseille (8e)

Le Palais Longchamp 

On entre par la grande porte, située sur le boulevard Longchamp, et on découvre le palais situé sur le boulevard entouré par ses statues et ses fontaines, qui font la fierté des marseillais. Pour la petite histoire, le palais fut construit en 1862 pour commémorer l'arrivée de l'eau via le canal de Marseille. Il faut savoir que dans la région de Provence, l'acheminement de l'eau a toujours été un épineux problème. Bref, c'est chose faite et l'on doit donc à l'architecte Henry Espérandieu ce projet composé de cette fontaine assez monumentale.

L'astuce : Le parc ainsi que le Palais Lognchamp sont le berceau d'un certain nombre de grosses soirées marseillaises. STAY TUNED.

Palais Longchamp - Marseille (4e)

Le quartier de l'Opéra

Depuis quelques années, le quartier de l'Opéra est devenur THE place to be ! Avec tous les petits commerces, concept stores, restuarants branchés qui gravite autour de cette immense place autour de l'Opéra de Marseille, ce quartier est devenu un vrai bonheur. Pour flâner un après-midi, pour déjeuner ou bien encore pour boire un verre en fin de journée, le quartier de l'Opéra a tout bon.

L'astuce : Pour déjeuner, on vous recommande le Pain à l'Ail qui propose les meilleures spécialités culinaires provençales réduites en sandwiches ou encore Deia, un coffee shop branchouille qui saura répondre à vos envies de golden Latte et pancakes géants

Opéra - Marseille (1er)

Parc National des Calanques 

Faut-il encore en faire la publicité... probablement pas. De plus en plus fréquenté chaque année, le Parc National des Calanques arrive à saturation. C'est l'un des plus grand trésor de Marseille qu'on ne pouvait laisser aux abonnés absents de cette liste mais sachez qu'il est important de préserver l'environnement. L'an prochain l'accès aux Calanques les plus prisées sera limité, et ça pour le meilleur. 

Fin des articles