Un collège alternatif va faire son apparition en 2018 à Toulouse

La Boétie, c'est le nom du futur établissement, ouvrira ses portes à Toulouse en septembre 2018 aux collégiens. Son fonctionnement sera basé sur le système finlandais.


Une partie "école primaire" est d'ores et déjà en place depuis la rentrée dernière et propose elle aussi une autre manière d'enseigner et donc d'apprendre. Rappelons que le système éducatif finlandais est classé 12ème dans les tests Pisa quand le français, lui, n'est que 26ème.

Ici ce n'est pas l'élève qui s'adapte à l'école mais l'inverse. L'enfant ou adolescent est au centre des préoccupations. On souhaite par conséquent peu d'élèves par classe pour un suivi plus conséquent et un cas par cas plus efficient.

Dans ce type d'établissement les matières ne sont pas cloisonnées et on constate qu'il n'y a à proprement parler pas réellement de Français, de maths au sens où on l'entend habituellement mais une approche hollistique avec des matières qui se recoupent. Grâce à ce système les élèves ont des ateliers tous les après-midi avec au programme de la gestion d'entreprise, de la philo etc. Le tout afin de mettre en pratique ce qui aura été appris en amont, lors des divers cours.

A la Boétie il n'y aura pas de devoirs le soir mais des encouragements à lire, à voir des films, à visiter des musées...des encouragements à se cultiver au final.

Pour l'instant seulement deux classes de 6ème et de 5ème sont prévues et tous les élèves seront dans une même classe limitée à 16 personnes

N'ayant pas droit aux subventions publiques il faudra, pour ceux qui veulent inscrire leurs enfants, compter entre 3500 et 5000 euros pour une année.

L'idée, après une école élémentaire et une autre enseignant au niveau 5ème et 6ème, est bien entendu d'ouvrir des classes supplémentaires allant jusqu'à la Terminale.