Les 10 aliments les plus nocifs pour la planète

Notre Terre on l’aime, mais on l’a détruit, et cela commence par ce que l’on met dans notre assiette. Eh oui, de nombreux aliments sont mauvais pour l’environnement, et malheureusement la plupart figurent parmi ceux que l’on consomme le plus. Voici une liste des 10 pires aliments pour notre planète.

Le sucre

Dans ton café, sur tes fraises ou dans ton yaourt, le sucre est partout.

Et pourtant, c’est l’une des cultures les plus nocives pour la planète, selon une étude de la WWF.  

Cette plantation détruit les habitats riches en vie animale, végétale et en insectes et l’utilisation intensive d’eau et de pesticide pour la culture de la canne à sucre ou de la betterave à sucre provoque une forte érosion des sols.

Le café

La culture du café a également un fort impact sur l’environnement. Cette plante pousse à la base à l’ombre des arbres, mais aujourd’hui une part importante de café est cultivée en pleine lumière, et cela rime donc avec une déforestation intense, une utilisation importante de pesticide et d’eau ou encore une érosion des sols.

Une photo publiée par @aminalatunizienne le

La viande

La viande serait certainement l’aliment qui pèse le plus sur notre planète, et notamment la viande industrielle. La production de viande contribue à la déforestation, à la production de gaz à effet de serre (en particulier le méthane) à cause de l’alimentation à base de grains et de soja que l’on donne aux animaux. Le boeuf et l’agneau seraient les viandes les plus nocives.

Le chocolat

Le chocolat ne pousse que dans certaines zones autour des forêts équatoriales, et a besoin de beaucoup d’eau.

Pour te donner une idée, il faut 2400 litres d’eau pour faire 100 g de chocolat.

Depuis quelques années, la demande de cacao a explosé entrainant une augmentation des prix. Du coup, de nombreux petits producteurs se sont mis au cacao et détruisent les forêts équatoriales afin de pouvoir planter le cacao. Il y a une grande déforestation dans les pays tels que la Côte d’Ivoire, le Ghana ou l’Indonésie, déforestation qui affecte la biodiversité locale.

Le soja

Un peu moins connu, le soja s’avère également être très nocif. Il contribue à la déforestation et a de nombreux impacts environnementaux. La production d’huile de soja en particulier nécessite l’utilisation de processus industriels lourds, de solvants chimiques comme l’hexane, qui polluent et produisent des gaz à effet de serre.

Le riz

Pour pousser, le riz a besoin d’énormément d’eau : 3400 litres d’eau pour 1 kg de riz. En plus de cela, les rizières rejettent du méthane - 100 millions de tonnes de méthane par an sont liées à la production de riz. C’est donc le plus gros producteur de méthane d’origine humaine dans le monde, devant la production de bétail. 

L’huile de palme

On la retrouve dans la majorité des produits sucrés industriels les plus populaires, comme les pâtes à tartiner, et tous les autres gâteaux qu’on mange au goûter, les chips ou encore plats préparés.

Selon la WWF, la production d'huile de palme est directement responsable de la déforestation à grande échelle (notamment dans les forêts primaires en Indonésie et en Malaisie), de la destruction de l’habitat naturel de plusieurs espèces menacées, de l’érosion et l’appauvrissement des sols, de la pollution des sols, de l’eau et de l’air, et de fortes émissions de gaz à effet de serre.

Rien que ça ! 

Le saumon

C’est le poisson préféré des français et aussi un des plus nocifs pour l’environnement ! Le pire serait le saumon d’élevage.

Il faudrait 3 kg de poissons sauvages ou de protéines animales pour faire 1 kg de saumon d’élevage.

Des antibiotiques et des produits chimiques sont utilisés dans la production et se répandent ainsi dans l’eau et contaminent la biodiversité.

L’eau minérale

Les bouteilles d’eau minérales sont très populaires en France (on en vend environ 5.5 milliards chaque année). Or, il faut environ 3 litres d’eau pour produire une bouteille d’eau de 1 litre et environ 33 cl de pétrole.

On estime que pour fabriquer toutes les bouteilles vendues dans le monde, on brûle chaque année 17 millions de barils de pétrole.

Soit l’équivalent de la consommation annuelle d’essence d’un million de voitures… En plus 80% des bouteilles en plastiques vendues dans le monde ne seraient pas recyclées, et finissent donc comme déchets et contribuent à la pollution des milieux naturels et notamment de l’océan.

Certains fruits et légumes

La banane, les mangues ou les pêches font partis des fruits qui demandent le plus d’eau et de pesticides pour pousser en quantités industrielles. Ne parlons pas des fraises qui nécessitent de l'eau, des pesticides, des fertilisants et des engrais.

En ce qui concerne les légumes, les tomates, la laitue ou les choux sont plutôt gourmands en eau. Le mieux est donc de choisir des fruits et légumes de saisons, qui ont poussé dans un environnement adapté ! 

Source