Des Toulousains prennent le large à bord d'un bateau constitué de déchets plastiques ramassés sur la plage

Page Facebook officielle : Umber

C'est dans une aventure originale, avec une démarche pédagogique et éco-responsable que se lancent trois Toulousains, direction le Lac Victoria.

Ils sont trois à être originaires de Toulouse à bord à savoir Louis, Loïc et Elian. Cela fait de nombreux mois qu'ils préparent une expédition ayant pour but d'informer sachant qu'informer ils le font déjà grâce à leur agence audiovisuelle, Umber.

Avec un équipage d'une quinzaine de personnes, ils vont prendre le large et parcourir le Lac Victoria, étendue d'eau à la biodiversité exceptionnelle et qui est partagée entre le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie. Si ce lac est l'un des plus grands au monde il est aussi l'un des plus pollués et c'est bien de ceci dont il est ici question.

Alerter, montrer par l'exemple comme par la vidéo, éduquer et le tout par le biais de la navigation, c'est l'objectif de cette expédition pas comme les autres qui se fait via un moyen de transport tout simplement exceptionnel à savoir un bateau constitué de déchets plastiques ramassés par nos moussaillons en herbe.

Grâce notamment à un financement réalisé par l'Agence Française du Développement et le programme environnemental de l'ONU, leur bateau effectura pas moins de 21 escales et 89,5 kilomètres de navigation.

On retrouvera à chaque fois des vidéos et photos détaillant le périple des marins, l'idée de départ étant donc de présenter une situation critique de manière pédagogique. Médiatiser cette expédition c'est aussi et surtout sensibiliser et faire découvrir des solutions concrètes et locales, mises en place là-bas et par les habitants des environs.

Fin des articles