Une forêt urbaine va voir le jour à Toulouse, à côté du périphérique

En ce début d'année les projets visant à reverdir Toulouse et ses environs vont bon train et le dernier projet en date allant dans ce sens devait forcément retenir notre attention.


A l'origine du projet on retrouve l'association Toulouse Territoire en Transition qui a depuis quelques temps lancé une campagne de financement participatif à l'écho très positif. L'objectif ? Créer une micro-forêt urbaine à Rangueil, proche de l'arrêt de métro du même nom.

Pour y parvenir c'est un total de 1200 arbres qui vont être plantés et ce sur une surface de 400 m² (oui, c'est une micro-forêt, vous étiez prévenus. Cette micro-forêt donc, elle se situera à deux pas du périphérique et a un but aussi simple que précis à savoir favoriser la biodiversité grâce à cet îlot de fraîcheur original et placé là où on ne l'attend pas forcément.

Le tout sera mis en place avec une méthode bien spéciale, créée par Akira Miyawaki et qui consiste à réaliser une plantation très dense qui a pour but d'aider les différentes espèces à faire preuve de coopération et ainsi capter plus de CO2 et profiter d'une croissance dix fois plus rapide.

Les premiers arbres devraient par ailleurs être plantés le 2 mars.

Un développement de la biodiversité accéléré donc mais aussi un projet pédagogique car deux classes de 6ème du Collège de la Prairie viendront aider à planter des arbres.

L'association espère pouvoir développer huit projets du même genre dans les années à venir et il s'agit là d'un type d'initiative que l'on ne peut qu'encourager.

Fin des articles