Toulouse dit non aux trottinettes électriques en libre-service

Elles ont totalement envahi l'espace public de plusieurs villes de France comme Paris, Bordeaux ou encore Lyon mais n'ont toujours pas trouvé leur place à Toulouse. Non, les trottinettes électriques en libre-service ne sont pas les bienvenues dans la ville rose. 


Une fois n'est pas coutume, les habitants de la ville et la municipalité elle-même semblent sur la même longueur d'onde. 

On en voit de plus en plus des trottinettes électriques, même à Toulouse. On ignore si c'est pareil de votre côté mais nous on est à chaque fois partagés entre deux sentiments. D'un côté on se dit qu'ils ont l'air vachement ridicules ces gens sur un moyen de transport qui reste enfantin malgré tous les réglages qu'on pourrait bien y faire et toute la com qu'on pourrait lancer pour rendre ce machin cool... Mais d'un autre côté on se dit aussi que ça doit être bien pratique à certains moments de la journée, quand la flemme est beaucoup trop présente...

Ah oui, et on se demande aussi où ils peuvent bien se "garer" si ils se rendent dans un bar ou un resto avec leur trottinette. Oui, on se pose de sacrées questions au sein de la rédaction du Bonbon Toulouse, on le sait.

Donc pour en revenir à Toulouse, ce qui est certain c'est que diverses associations de défense des piétons (oui, ça existe) s'opposent à la venue dans la ville de ces trottinettes en libre-service et ce au nom de la sécurité qui serait mise en danger avec ces engins qui ont tendance à prendre beaucoup trop de place sur les trottoirs.

De plus, les Toulousains sont eux aussi majoritairement contre l'arrivée de sociétés imposant leurs trottinettes un peu partout. Tout comme l'est aussi la municipalité qui fait encore et toujours front contre ce moyen de transport.

Rappelons enfin que Lime avait tenté une percée à Toulouse en octobre 2018 mais n'avait pas remporté le succès atttendu...

Fin des articles