Toulouse : un attentat déjoué de justesse dans la Cathédrale Saint-Etienne de Toulouse

undefined 8 avril 2022 undefined 14h14

Antoine Lebrun

On a évité le pire ce vendredi matin à la Cathédrale St-Etienne de Toulouse. En plein office matinal (aux alentours de 8h), un homme a déposé deux colis piégés devant l’autel en hurlant avant de prendre le fuite en bousculant un sacristain qui tentant de l’arrêter. À l’intérieur de l’un des sacs abandonnés, les démineurs appelés sur place ont découvert un engin explosif artisanal contenant de l’acide sans dispositif de mise à feu. Le second sac était vide.

« Un homme est entré avec un colis sous le bras, explique le sacristain Aurélien Dreux dans des propos récoltés par La Dépêche. Je l'ai pris pour un livreur. Il a traversé la nef et a déposé le colis devant les marches de l'autel. Il m'a bousculé, il a dit quelque chose et il est parti. Je n'ai réalisé qu'après que ça pourrait être un attentat. Il n'y avait que 40 personnes, c'était un jour de semaine ».

Les quelques dizaines de personnes qui assistaient à l’office ont immédiatement été évacuées pour permettre à la cinquantaine de policiers et démineurs de passer la cathédrale au peigne fin. Si les images de vidéosurveillance sont en cours d’analyse, le suspect a réussi à prendre la fuite et est encore activement recherché par les forces de l’ordre.