Tisséo lutte contre le harcèlement sexiste quotidien dans le métro

© Raphli

Grâce à sa nouvelle campagne d'affichage dans ses transports, Tisseo a décidé de lutter contre le harcèlement sexistes dont les femmes sont victimes quotidiennement dans le métro, le tramway ou les bus. Imaginés sous forme de monstres, 3 comportements que les femmes rencontrent très régulièrement dans les transports en commun ont été représentés sur ces affiches.

Aujourd'hui, Tisséo n'enregistre qu'une trentaine de plaintes annuelles de harcèlement de rue dans ses transports en commun alors que l'association "Stop Harcèlement de rue Toulouse" estime qu'il faut multiplier 20 à 40 fois ce nombre pour arriver au vrai chiffre. Par peur d'envenimer la situation, combien de femmes n'osent pas réagir quand un homme se frotte à elles, les regarde avec un regard libidineux, leurs font des propositions indécentes ? C'est pour lutter contre ce problème de société que Tisséo a lancé sa campagne en présentant 3 affiches où des monstres remplacent ces hommes aux attitudes malsaines.

tisseo-campagne-sexisme

Ces affiches ont pour but de faire prendre conscience du problème et de réagir quand la situation se déroule sous nos yeux. La campagne prévient que 300 agents Tisséo sont formés pour assister, soutenir et accompagner les victimes et que 3000 caméras sont actives sur tout le réseau pour surveiller ces comportements. S'ajoute à cela les bornes d'appel d'urgence installées dans chaque rame et qu'il ne faut pas hésiter à utiliser. Une annonce sonore diffusée sur les quais des stations lignes A et B complète également ce dispositif.

tisseo-campagne-sexisme

Tisséo rappelle aussi que les comportements de harcèlement de rue ou sexistes sont répréhensibles par la loi. Les mains baladeuses, frottements, injures, menaces et gestes obscènes sont punis d'un minimum 5 ans d'emprisonnement et 75 000€ d'amende. 

Avec sa campagne, Tisséo souhaite que victimes et témoins réagissent pour enrayer ce problème. Peut-être que les harceleurs réaliseront aussi que leurs agissements n'ont pas lieu d'être.

Plus d'informations sur cette campagne

tisseo-campagne-sexisme