4 projets urbains qui vont révolutionner Toulouse en 2023

Cette année est décidément pleine de rebondissements à Toulouse ! Durant l’opération "Mes idées pour mon quartier", en 2021, les habitants de Toulouse ont proposé plusieurs idées de réaménagements et d’embellissement pour leurs quartiers. La Mairie a retenu 4 projets qu’elle s’est engagée à réaliser en 2023. Les voici !

C’est un total d’environ 400 000 euros que va investir la Mairie pour mener à bien les projets retenus entre les 1600 idées déposées par les résidants toulousains. Les rénovations vont notamment avoir lieu du côté des quartiers Casselardit, Cartoucherie et Fontaine-Bayonne. Mais quels sont alors ces 4 fameux projets ? On vous en dit plus !

Une structure de jeux au jardin du Barry


Jardins du Barry © Street View

À la façon du beau bateau en bois de la Daurade ou du dragon situés place Saint-Georges, une structure de jeux en bois va voir le jour dans le jardin du Barry. Cette aire de jeux se voudra « monumentale » ainsi que « la plus inclusive et agréable pour tous ».

Source

D’autres aménagements tels que la création d’un sentier de biodiversité et d’un arboretum, l’installation d’un city stade, la plantation de 200 arbres et la végétalisation du parking Nord sont prévus.

Débitumiser l’avenue de Lombez 


Avenue Lombez © Google Map

Un habitant du quartier Casselardit a évoqué l’idée de végétaliser les abords de l’avenue de Lombez et de Grande-Bretagne. En fleurissant l’ensemble des ronds-points, ces voies dites "d’accès stratégiques" seraient alors plus agréables. La proposition consiste également à aménager des espaces de détente (comme des bancs), des espaces de jeux, nettoyer les tags et supprimer les panneaux publicitaires, ainsi que développer des voies cyclables. L’idée a été retenue mais n’est pas encore réalisable pour l’instant. La collectivité s’engage toutefois à libérer les pieds d’arbres avenue de Lombez, afin d’améliorer les conditions de croissance des poiriers de Chine présents, mais aussi de lutter contre les ilots de chaleur et embellir l’axe. Le terre-plein central sera végétalisé.

Malheureusement, l’avenue de Grande-Bretagne devra quant à elle attendre la fin des travaux de l’axe du Réseau Express Vélo (REV) pour envisager ce type d’aménagements.

Les aires de jeux et espaces de détente sont pour leur part déjà intégrés dans le projet municipal du futur parc longeant l’avenue de Grande-Bretagne.

Source

Mettre à l'honneur la nature via une fresque murale dans le quartier Bourrassol


Photo de street-art © Shutterstock

Le but est d’embellir le site de la place des Micocouliers. Grâce à un projet artistique de fresque murale, -une belle oeuvre de street-art-, le site devrait gagner en identité culturelle. La fresque valoriserait la nature au travers d’une représentation sur un mur donnant sur la place. Les copropriétaires de la résidence attenante "Esprit Garonne" ont déjà accepté qu’un mur d’enceinte soit utilisé. L’initiative se veut également pédagogique puisque des organisations d’ateliers et des rencontres artistiques se feraient pendant la conception de l’oeuvre. Une belle façon d’initier Toulouse au monde du street-art, tout en rendant honneur à la nature et au quartier. La Mairie est partante !

Source

Limiter l’éclairage du parking du Zénith

Une idée au goût du jour après les moult débats et annonces à propos des économies d’énergie. Limiter l’éclairage du parking du Zénith et du parking silo de la Cartoucherie a été proposé. Cela ferait du bien d'un point de vue biodiversité, compte tenu que les lumières sont si fortes qu’on se croirait en plein jour. Les riverains se plaignent d’ailleurs de leur intensité, nuisible pour les habitants. Une solution de système de détecteurs a donc été soumise; La lumière ne s’allumerait qu’en cas de besoin et de passage ! Mais la Mairie a rejeté la proposition pour le parking silo de la Cartoucherie, car Indigo en est l’exploitant…

En revanche, elle envisage de remplacer les vieux éclairages du parking du Zénith, jugés trop anciens, par un système d’ampoules LED plus moderne et écologique. En plus de la végétalisation de la place du Capitole, Toulouse se refait une vraie beauté cette année !

Fin des articles