5 raisons pour lesquelles Karl Largarfeld restera gravé dans l'histoire de la mode

L’industrie de la mode perd une de ses icônes et grand talent en ce mardi 19 février. Après une admission à l’hôpital en urgence, Karl Lagerfeld nous a quitté ce matin, à l’âge de 85 ans. 

La triste nouvelle est tombée ce matin, Karl Lagerfeld, grand couturier et directeur artistique de la maison Chanel depuis 1983 est décédé à l’Hopital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine.


Sa chatte est sa seule héritière

La cause de sa mort n’est pas encore connue, mais la santé du couturier inquiétait depuis de nombreuses semaines. Rappelons que le directeur artistique de Chanel avait manqué son propre défilé de haute couture, le 22 janvier dernier, pour la première fois depuis qu’il dirige la maison. Soit disant "fatigué", cette absence annonçait quelque chose de sombre… Il laisse derrière lui son fidèle bras droit Sébastien Jondeau, son filleul Hudson Kroenig et sa chatte adorée et unique héritière, Choupette, qu’il ne manquait pas de présenter en photo, et bien évidemment toutes ses créations novatrices et modernes.


Pas d'enterrement

Comme il l’avait annoncé dans une interview pour le magazine Numéro, pour lui « il n’y aura pas d’enterrement. Plutôt mourir ». Phrase qui n’est pas entrée dans l’oreille d’un sourd, puisque le surnommé Kaiser n’aura pas d’enterrement. Qu’on l’aime ou non, Karl Lagerfeld, l'icône immortelle du monde de la mode, ne laissait personne indifférent.

Anne Hidalgo a d'ailleurs annoncé : « J’éprouve énormément de tristesse à l’annonce du décès de Karl Lagerfeld, un immense artiste et un ami d’une sensibilité rare qui a accompagné toute sa vie les femmes dans leur liberté et leur affirmation. Karl Lagerfeld était un génie. Au sein de la maison Chanel, il inventait et réinventait avec passion, exigence, excellence. Son art donnait des couleurs et des formes à l’amour, au raffinement, à l’époustouflant, au merveilleux. Plus qu’une incarnation de Paris, Karl Lagerfeld était Paris. »


5 raisons pour lesquelles Karl Lagerfeld restera gravé dans l’histoire de la mode

  • Rien n’était jamais trop incroyable ni trop inaccessible pour les défilés de la Maison Chanel. Réel virtuose de la mise en scène, on se souvient des défilés phénoménaux organisés par la maison chaque année, au Grand Palais. À commencer par le défilé de la collection automne hiver 2010-2011, pour lequel le Kaiser avait fait venir de véritables icebergs en plein Paris depuis les mers les plus froides. On pense aussi au défilé automne-hiver 2014-2015 au décor de supermarché où tous les objets et denrées alimentaires avaient été spécialement manufacturés pour l’occasion ; ou encore le défilé Chanel métiers d’art 2017 à Hambourg sur un paquebot allemand au sein de l'impressionnante Philharmonie de l'Elbe. Sans oublier le dernier défilé prêt-à-porter printemps-été 2019 où plage de sable blanc et eau turquoise étaient au rendez-vous.
  • Personnalité à part entière, ce grand Homme aux cheveux blancs n’avait pas la langue dans sa poche. Avec plus de 64 ans de carrière au compteur, il a marqué l’histoire de la mode, mais restera connu pour ses punchlines des plus cinglantes. On retient notamment : « J’ai dépassé l’égo », « Si je sais combien j'ai sur mon compte bancaire ? Mais c'est une question de pauvre, ça ! » (Le monde selon Karl, 2013) et « Je veux bien être gentil mais je ne veux pas que ça se voit ». C’est noté Karl, avec tout notre respect, le mot gentil n’est pas le premier mot qui nous viendra à l’esprit lorsque nous penserons à toi.
  • Cet homme sans langue de bois a offert une nouvelle vie à Chanel dans les années 80, qui était prête à sombrer après la mort de Coco Chanel. Au bord du gouffre, Karl a su relancer la maison et choisit Inès de la Fressange pour représenter la marque avant de prendre Vanessa Paradis comme égérie. En novembre 2012, il est d’ailleurs élu styliste le plus influent des 25 dernières années. Il s’en va ce 19 février, après avoir dédié sa vie à la mode. En plus de moderniser Chanel, il a donné un logo à Fendi, créé les premières lignes de prêt-à-porter de Chloé et bâti sa propre maison Karl Lagerfeld. Après avoir assisté à un défilé "coup de foudre" en 1949 pour la maison Dior, Karl n’a plus cessé de dessiner. Depuis sa plus tendre enfance, sa passion s’est immédiatement transformée en vocation, et il est aujourd’hui l’icône de la grande Maison française Chanel, aux côtés de la fameuse Coco Chanel.
  • Lagerfeld a également créé des costumes de spectacles ou de tournées, notamment pour l’Opéra de la Scala de Milan et les ballets de Monte Carlo, mais aussi pour le cinéma en habillant Stéphane Audran ou encore les shows  de Kylie Minogue et Madonna.
  • Cet homme classe, toujours vêtu de noir et blanc aux lunettes de soleil imposantes, restera indémodable et a su créer sa légende et construire son personnage. Caricaturé à de nombreuses reprises, on le visualise toujours avec sa chemise blanche au col montant, sa cravate, sa veste noire, ses lunettes de soleil massives, ses gants de cuir, ses bijoux majestueux et ses cheveux blancs attachés en queue de cheval.

Ce monstre sacré de la mode, prénommé l’Empereur, laissera un grand vide dans ce monde artistique. RIP Karl.

Fin des articles