Airbnb : un homme condamné à rembourser 221 000 € pour avoir sous-loué son appartement

undefined 29 mars 2022 undefined 17h14

Maria Sumalla

Certains ne le savent pas encore, mais oui, sous-louer son appartement n’est pas vraiment un concept très légal. Et la preuve : un homme a été condamné à rembourser 221 000 euros aux propriétaires de son appartement dans le 6ème arrondissement de Paris.

L’arme du crime ? Airbnb. L’appartement est situé dans le quartier très touristique de Saint-Sulpice, ce qui fait de lui une petite perle à louer pour les visiteurs de la capitale. Au total, le studio de 30m2 a été réservé à 329 reprises entre 2016 et fin 2020, comme l’a révélé Le Figaro. Sur Airbnb, la nuit était environ à 178 euros, ce qui correspond au final à 198 000 euros reçus par le locataire, sans la connaissance des propriétaires.

Sous-loc illégale

L’accusé aura bien tenté de se défendre en expliquant que ses propriétaires étaient bien au courant. Le juge rejette cet argument, puisque sur le bail signé, une clause interdisait bien la sous-location du lieu. Finalement, l’homme est condamné à payer les 198 000 euros perçus grâce à la sous-location illégale, puis 11 370 euros pour les loyers et charges impayés, 13 679 pour réparations, et finalement, 15 000 euros pour dommages et intérêts et compensation du préjudice moral subi par les propriétaires. Comme quoi, il ne faut pas rigoler avec la sous-loc…