Afin de lutter contre leur isolement un espace de coworking propose des journées à 1€ pour les étudiants

Page Facebook officielle : Ô Local

Encore une très jolie intiative prise en faveur des étudiants, une frange de la population qui souffre tout particulièrement de l'isolement forcé actuel.

Le télétravail on peut le vivre de diverses façons. Avec plaisir, en se disant qu'on est bien chez soi et qu'on évite certains collègues tout en bossant à son rythme ou avec de plus en plus de difficultés, coupés que l'on peut être des autres êtres. 

Et le temps passant c'est la deuxième solution qui prend le dessus, en toute logique. Travailler à la maison c'est agréable au début mais pour peu que l'on vive seul on peut passer plusieurs journées de suite avec soi-même, sans personne avec qui échanger. 

Et parmi les populations les plus touchées par l'isolement on retrouve bien entendu les étudiants. Des cours à suivre à la maison, un couvre-feu à respecter autant que possible et la fermeture de tous les lieux de partage et de rencontres... Non, ce n'est pas simple de tenir au quotidien avec tant de restrictions, souvent pas comprises ni acceptées, en toute légitimité.

C'est en pensant à cette situation qui n'a de cesse de s'aggraver que l'espace de coworking Ô Local a pris une décision intelligente, solidaire et somme toute logique, même si rien ne les obligeait à le faire évidemment.

Situé au bord du Canal du Midi (Port Saint-Sauveur), Ô Local propose désormais des journées à 1 euro pour les étudiants et ce afin de leur permettre de travailler, c'est certain, mais aussi et surtout pour permettre à toutes et tous de se retrouver, d'échanger, de rencontrer, de partager... C'est là tout l'intérêt de la chose, sortir les étudiants de la solitude trop pesante, de l'isolement que parfois on s'impose, presque par habitude maintenant mais aussi parce que les semaines avançant on ne sait parfois même plus comment on aborde une personne, comment on tisse du lien social...

Alors Ô Local met à disposition sa connexion internet, ses sièges confortables, un baby foot mais propose aussi biscuits et café afin de retrouver cette ambiance conviviale qui nous manque mais que l'on ne peut plus retrouver aussi facilement qu'avant.

Bien entendu les gestes barrières sont respectés et le gel hydroalcoolique est à disposition pour que tout se passe du mieux possible. 

C'est avec ce genre d'initiative que l'on pourra avancer et on ne saurait que trop vous encourager à vous rendre sur place pour constater que c'est sans doute de ça dont on a aujourd'hui le plus besoin, des autres.


Ô Local
8 Impasse Bonnet

Fin des articles