Marché de créateurs et visites nocturnes ce weekend aux Abattoirs

Les fêtes approchent et les lieux les plus mythiques de Tououse ont décidé mettre leurs plus beaux habits de lumières pour l'occasion. Ce weekend c'est aux Abattoirs qu'il faudra se rendre pour deux jours assez exceptionnels.


Il est des certitudes qui ne s'en iront sans doute jamais. Comme celle, par exemple, que les Abattoirs sauront toujours nous proposer des événements qui sortent de l'ordinaire avec notamment l'accueil de grosses soirées électro, la tenue de pas mal de vernissages originaux, la venue d'artistes et d'expositions de renommées internationales ou encore la mise en place d'une rampe de skate accessible au public.

Et bien ce weekend c'est noël avant l'heure avec cette seconde édition du Marché des Créateurs des Abattoirs. Oui, dès samedi midi Les Abattoirs vont accueillir dans la nef centrale et dans l'Espace Frac un marché de créateurs éco-responsables locaux mais aussi régionaux.

En vous promenant dans ce marché vous aurez l'occasion de découvrir des pièces uniques et/ou contemporaines avec la présence de 37 créateurs/designers qui proposeront des bijoux, de la papeterie, des accessoires, de la mode pour tous les âges ou encore de la maroquinerie, de la déco, de la céramique...

Et ce weekend, en plus de faire quelques uns de vos achats de noël aux Abattoirs vous pourrez aussi visiter le musée gratuitement avec notamment une nocturne le samedi et ce jusqu'à 20h (donc nocturne relative mais quand même).

Pour les plus aventureux le salon de tatouage Sorry Dad sera également présent sur place pour balancer quelques flashs sur vos corps prêts à gonfler avec les fêtes qui arrivent bientôt.

D'ailleurs, en parlant de faire gonfler son corps, les plus gourmands pourront profiter de la présence de food trucks avec notamment L'Epicurieux qui saura régaler toutes les papilles comme à son habitude.


Marché Créateurs aux Abattoirs
76 allées Charles de Fitte
Samedi 30 novembre de 12h à 20h et dimanche 1er décembre de 12h à 18h
Entrée Gratuite

Fin des articles