Ce jeune homme récolte les bouquets invendus pour fleurir les tombes des cimetières

C'est la jolie histoire du jour. Et oui, on vous la raconte parce que c'est l'oeuvre d'un Nordiste. Jordan, un jeune Lensois, récolte chaque semaine les bouquets invendus destinés à la poubelle pour fleurir les tombes des cimetières !

Oui, les bouquets de fleurs invendus partent malheureusement à la poubelle. Des fleurs. Car figurez-vous qu'elles ont, elles aussi, une date de péremption. Quand on bosse pas dans le milieu, on ne peut pas forcément le savoir. Passé une certaine date, bien que les fleurs soient encore belles, il faut donc jeter les bouquets. Comme la nourriture. Triste de ce constat, Jordan a décidé de lutter contre le gaspillage en récoltant les bouquets pour fleurir les tombes de nos défunts

Pour la petite histoire, Jordan Lourdel est boulanger au Carrefour de Liévin. C'est de là, sur son lieu de travail, qu'il a remarqué que pas mal de fleurs partaient à la poubelle si elles n'étaient pas vendues. 2 fois par semaine, il décide donc de les collecter pour redonner de la couleur aux tombes du cimetière de Lens. "En allant me recueillir sur la tombe de ma mère, j’ai remarqué que certaines sépultures étaient laissées à l’abandon. Je me suis dit qu’on pourrait leur redonner un peu de couleurs avec ces bouquets invendus".

Grâce à Jordan, le cimetière de Lens retrouve un peu de couleur. En plus de fleurir lui-même les tombes à l'abandon, il laisse aussi un carton à l'entrée avec des bouquets pour que se servent les visiteurs. "J’ai écrit un petit message pour expliquer mon initiative aux gens et je préviens toujours le gardien pour qu’il n’y ait pas d’incompréhension. Les visiteurs me demandent souvent si c’est payant. Je réponds que non, ils peuvent se servir sans problème. J’espère juste qu’ils n’emmènent pas les bouquets chez eux. Mais bon, du moment que ça fait un heureux…"

Et sinon, parfois il offre les bouquets aux résidents ou aux soignants des Ehpad. Une chose est sûre... On en connaît un qui ira tout droit au paradis !

Fin des articles