Pépite : le meilleur viet-gétarien de la capitale est dans le 10e

© Naïs Bessaih

Depuis deux générations, de Hong Kong à Paris, la famille Cheng ravit nos papilles. L’art de cuisinier des plats asiatiques en substituant à la viande de la fibre de soja, ils en ont fait leur dada. On en a parlé avec eux, et on vous raconte ça.


« Notre père a appris la cuisine vietnamienne classique, et a longtemps travaillé comme cuisinier dans des restaurants qui la pratiquaient. C’est dans les années 90 qu’il a ressenti le besoin de créer un restaurant qui correspondait à ses convictions végétariennes. », nous confient Karine et Philippe.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Tien Hiang Paris (@tienhiang) le

Inspiré par la cuisine présente dans les temples bouddhistes, monsieur Cheng a décidé de cuisiner les plats que nous connaissons tous, en utilisant de la protéine de soja réhydratée. Oui, vous avez bien lu, chez Tien Hiang nous mangeons des bo-bun au "bœuf", du "poulet" caramélisé, ou des "crevettes"... qui n’en sont en fait pas. 

« L’aspect fibreux du soja donne l’impression de croquer dans un bout de viande, c’est assez psychologique, mais je pense que si on ne le savait pas, on pourrait croire qu’on en mange réellement », affirme Karine Cheng le sourire aux lèvres. Aujourd’hui à la retraite, monsieur Cheng a formé des cuisiniers afin qu’ils officient désormais dans le restaurant du 14, rue Bichat, géré par ses enfants Karine et Philippe.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Tien Hiang Paris (@tienhiang) le

Ses recettes phares y sont servies et réinventées : le seitan y est frit ou poêlé, le soja y est épicé, le konjac y est mijoté pour toujours plus de texture, et toujours plus de saveurs. « Notre ambition est vraiment de prouver à un large panel de personnes que la nourriture végétarienne n’est pas fade, et encore moins maigre. Ce qui est marrant, c’est de voir nos clients accoutumés revenir accompagnés d’amis qu’ils veulent initier... » Plus convaincus que jamais de notre côté, on peut vous confirmer que chez Tien Hiang on mange copieux, et délicieux.


Tien Hiang

14, rue Bichat – 10e
Tous les jours sauf le mardi 12h30-14h30 et 19h30-22h30

Fin des articles