En Chine, un train ultra-rapide glisse à 620km/h

  • La Rédac'
  • Tech
  • Publié le 12 Mars 2021 à 16h32
Un train Maglev à Shangai © iStock

Vous avez bien lu : à Chengdu, en Chine, un prototype de locomotive a fait ses premières glissades à 620km/h en effleurant à peine les rails.

Baptisé Maglev (contraction de magnetic levitation), le prototype de locomotive chinoise long de 21 mètres vient d'être testé à Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine sur une ligne de 165 mètres. Le train ne roule pas sur les rails, mais « flotte » au-dessus grâce au principe de la sustentation magnétique qui utilise les forces magnétiques pour déplacer l'engin. 

 
La Chine n'en est pas à son coup d'essai

Le poids et le frottement en moins, la vitesse théorique est estimée à 620km/h rapporte le porte-parole de l'université Southwest Jiatong qui a participé à l'élaboration de ce Maglev. Il déclare également que le train est très économe en énergie, arguant que « ses 12 tonnes pourraient être propulsées d'une seule main » rapporte Futura Sciencesqui rappelle que cette expérience ne date pas d'hier : « Plusieurs trains de ce type existent déjà et une ligne régulière est en service en Chine depuis 2004. Elle permet de parcourir les 30 km qui séparent l'aéroport de Shanghai au centre-ville. Sa vitesse de pointe est de 431 Km/h. »

La palme d'or, selon eux, doit être décernée aux Japonais et leur prototype JR Maglev qui devrait en 2027 parcourir la distance Tokyo-Nagoya (236km) en moins de 40 minutes. Une performance qui fait sourire quand on pense à notre RER D et à ses pannes à répétitions.

Fin des articles