Le top des pièces et spectacles à voir en novembre

© Patrick Siboni

Comme chaque mois, pour vous aider à y voir clair dans les dizaines de pièces et spectacles qui montent à l’affiche, le Bonbon vous a fait une petite sélection des must see de ce mois-ci. De l’engagement, du cirque et de la chanson, faites votre choix !


Cabaret de Poussière
, au Zèbre de Belleville
 

Le topo

Cabaret de Poussière, c’est une expérience à part entière. Complètement déjanté, engagé et à la langue acérée, ce cabaret parisien qui a élu domicile au Zèbre de Belleville revient chaque début de mois pour nous présenter lors de quelques représentations exceptionnelles un show pluridisciplinaire qui mêle musique, poésie, effeuillage, danse et humour, le tout animé par l’incroyable Martin Dust.  

Pourquoi c’est cool

Rythmé par trois musiciens de jazz-punk qui donnent au cabaret une atmosphère toute particulière, ce spectacle qui n’est jamais deux fois le même est tout bonnement incroyable. Pour avoir l’assurance de passer une soirée fantastique, découvrir des artistes de talents, ou écouter le procès verbal des Balkany conté en poésie, c’est au Cabaret de Poussière qu’il faudra se rendre sans plus tarder ! 

Coypright Eric Delage

Cabaret de Poussière
Le 5, 6 et 7 novembre
Zèbre de Belleville
63, boulevard du Belleville – 11e 
Plus d’infos


Histoire d’une femme
, au théâtre du Rond-Point

Le topo

Lorsqu’un individu passe à vélo en la frôlant et lui met une main aux fesses, elle prend une claque violente. Cette femme dont on ne connaît jamais le nom raconte alors son histoire et son rapport à la misogynie ordinaire passant en revue les attaques, les insultes, ou les sous-entendus auxquels elle fait face quotidiennement. Cherchant à comprendre le fonctionnement des hommes, la comédienne nous emporte avec elle dans un quotidien ou le visible et l’invisible se mêlent et où le monde devient de plus en plus étouffant pour les femmes. 

Pourquoi c’est cool

Surfant sur le mouvement MeToo, cette histoire est aussi celle de toutes les femmes. Seule en scène mais jouant une trentaine de rôles différents, cette pièce est pourtant écrite par un homme, et l’occasion de se questionner sur le rôle des hommes au sein de cette résistance aux schémas sexistes et au conditionnement social. Une pièce à voir absolument pour s'alarmer sur un quotidien qui n'est pas toujours facile.

Copyright Victor Tonelli

Histoire d'une femme
Du 6 novembre au 1er décembre
Théâtre du Rond-Point
2 bis, avenue Franklin-Delano-Roosevelt – 8e
Plus d'infos


La dernière bande
, à l’Athenée théâtre Louis-Jouvet 

Le topo

À chacun de ses anniversaires, Krapp enregistre ses états d’esprit et ses actions de l’année écoulée. Le temps d’un soir, passé et présent se rencontrent pour un dialogue par magnétophones interposés. Il réécoute les bandes tout en pestant contre celui qu’il a été, mais aussi en se remémorant quelques instants merveilleux.

Pourquoi c’est cool

Seul en scène, Denis Lavant ne nous parle pas d’une vie d’homme aigri, mais d’une recherche de l’instant, quelque chose de notable qui le marque et le stimule. Écoutant ses mots, cette pièce est une rencontre entre Krapp, le personnage principal, et Samuel Beckett, qui écrit originellement cette pièce en 1958. 

La dernière bande
Du 7 au 30 novembre
Athénée théâtre Louis-Jouvet 
7, rue Boudreau – 9e
Plus d’infos


Les Mille et Une Nuits
, à l'Odéon-Théâtre de l’Europe
 

Le topo

Les 1001 nuits, c’est une histoire déjà bien connue. Un roi trahi par son épouse, qui décide d’épouser et de déflorer une nouvelle fille tous les soirs, puis de la faire exécuter au matin. Shéhérazade commence une histoire, qu’elle interrompt à l’approche du jour, sauvant ainsi sa tête pour permettre au roi de connaître la suite. Les récits s’enchainent ainsi pendant 1001 nuits, durant lesquelles chaque épisode est un récit à part entière.

Pourquoi c’est cool

Véritable voyage onirique, cette pièce est une adaptation très personnelle de l’auteur qui nous dévoile le pouvoir de la fiction sur la violence, mais nous questionne aussi sur la création contemporaine, puisque si les histoires de Shéhérazade plaisent au roi, sa survie dépend de la qualité de celles-ci. 

Copyright Elizabeth Carrechio

Les Mille et Une Nuits
Du 8 novembre au 8 décembre
Théâtre de l’Odéon 
Place de l’Odéon – 6e
Plus d’infos


Pillow Talk
, au théâtre des Amandiers de Nanterre
 

Le topo

Partout où nous allons, nous sommes confrontés à des voix qui nous parlent, et qui parfois même nous commandent. Dans les ascenseurs, voitures ou au téléphone, ces voix nous parlent mais n’appellent pas de réponse. Le rapport entre la voix humaine et l'intimité, c’est ce qui intéresse justement la plasticienne et chorégraphe Begüm Erciyas, qui présente ici Pillow Talk, une installation qui nous invite à nous allonger, et à échanger avec un automate. 

Pourquoi c’est cool

Avec cette installation participative, l’aspect dérangeant du dialogue avec une voix robotique mais aussi la confrontation avec notre propre voix visent à prendre conscience du fait que l’humain n’est pas au centre du monde. C’est alors une occasion pour le spectateur de s’allonger, et de prendre conscience de lui-même. 

Nanterre-Amandiers centre dramatique national 
Du 13 au 16 novembre
7, avenue Pablo-Picasso – 92022
Plus d’infos


Le monde de Jaléya
, au Cirque de Paname

Le topo

Lorsqu'Olivier découvre dans un grenier un coffre rempli d’objets et en sort une lampe à huile aux pouvoirs mystérieux, celui-ci ouvre les portes du monde de Jaléya, un univers fantastique où la nature règne. Traversant 4 royaumes représentant les 4 éléments, Olivier s’embarque alors dans un voyage où il devra trouver ce en quoi il croit réellement. 

Pourquoi c’est cool

Rythmé par des personnages hauts en couleur dont les costumes sont de véritables œuvres d’art, ce spectacle est un voyage où réalité et illusion se mêlent. Portés par Merya, déesse des différents éléments qu’elle incarne tour à tour, Le monde de Jaléya est une immersion totale dans cet univers fantastique. 

Le monde de Jaléya
Du 14 novembre au 23 février
Cirque de Paname à l’Hippodrome ParisLongchamp
2, route des Tribunes – 16e
Plus d’infos


Change me
, au théâtre Paris-Villette

Le topo

Mettant la question du genre au cœur de cette pièce, Change Me est l’histoire d’Axel, un jeune transsexuel. Au cours d’une soirée où l’adolescent retrouve ses amis, son secret est mis en danger. Imaginée comme un thriller nocturne, l’histoire est bouleversée quand ses amis découvrent la vérité sur son identité. Si la trame principale se déroule aujourd’hui, la pièce est ponctuée de flash où les personnages évoquent de manière énigmatique les événements tragiques qui semblent avoir eu lieu deux ans auparavant pendant cette soirée.

Pourquoi c’est cool

Cette pièce explore les crises identitaires de ceux qui sont nés avec le mauvais sexe, et les réactions qui en découlent, de l’incompréhension au scandale ou à l’acceptation dans nos sociétés. Reprenant des mythes et faits divers historiques, cette pièce est un sujet d’actualité qui a traversé le temps et les histoires.

Copyright Benjamin Poree 

Change me
Du 16 novembre au 7 décembre
Théâtre Paris-Villette 
211, avenue Jean Jaurès – 19e 
Plus d’infos


Gus illusionniste
au Palais des Glaces 

Le topo

Magicien aussi drôle que doué, Gus l’illusionniste lyonnais nous embarque dans un show magique, avec des tours de cartes, d’illusion, de divination, de mentalisme ou de prestidigitation tout bonnement incroyables ! S’il nous accueille dans son habit noir, c’est bien dans un univers coloré qu’il nous emmène avec lui.

Pourquoi c’est cool

Vous vous souvenez de la dernière fois que vous avez vu un spectacle de magie ? et d’un qui vous a réellement émerveillé ? Avec ce spectacle, on peut vous prédire que vous rentrerez chez vous des étoiles plein les yeux ! 

Copyright Thomas Brault

Gus illusioniste
Jusqu’au 4 janvier 2020
Palais des Glaces
33, rue du Faubourg-du-Temple – 10e
Plus d’infos


La Nuit du Cerf
par le Cirque Le Roux au Théâtre Libre 

Le topo

Après avoir triomphé avec The Elephant in the Room, le Cirque Le Roux présente sa nouvelle création, La Nuit du Cerf, et on en a déjà plein les yeux. Sur scène, six artistes nous offrent un spectacle merveilleux, inspiré de l’univers cinématographique et de l’esthétique des années 70, alliant cirque, théâtre, musique, projection vidéo et même magie ! L’histoire quant à elle, raconte les retrouvailles dans une grande maison de plusieurs membres d’une même famille. 

Pourquoi c’est cool

Fondée en 2014, cette compagnie nous propose des œuvres de haute voltige qui mêlent inspirations personnelles et extérieures, fondant leurs recherches de poésie sur les différentes personnalités et sensations qui composent ce spectacle. Avec se spectacle, situations absurdes se mêlent avec humour à des moments d’une grande légèreté, pour nous éblouir toute la soirée. 

La Nuit du Cerf
Jusqu’au 2 février 2020
Théâtre Libre - Le Comedia 
4, boulevard de Strasbourg – 10e
Plus d’infos


Les Franglaises
, au théâtre Bobino Paris 

Le topo

Depuis 2009, la troupe des Franglaises ne cesse de nous faire rire et chanter, en traduisant les plus grands succès du répertoire anglo-saxon de la manière la plus absurde qui soit. Se renouvelant constamment et ajoutant de nouveaux artistes au spectacle, les Franglaises reviennent à Paris et c’est à Bobino que nous pourront retrouver Michel Fils-de-Jacques, Reine ou les Filles Épices pour une représentation complètement déjantée.

Pourquoi c’est cool

Si ce spectacle nous questionne sur notre rapport à la langue et à la culture anglo-saxone, c’est surtout et avant tout un spectacle extrêmement drôle, où les comédiens et comédiennes se font plaisir et où ça se voit. Avec des morceaux qui ont marqué plusieurs générations, vous entendrez forcément celui qui vous fera chanter avec eux ! 

Copyright Laura Gilli

Les Franglaises

Théâtre Bobino Paris 

Jusqu’au 29 février 2020
14-20, rue de la Gaîté – 14e
Plus d’infos 

Fin des articles