Jean-Louis XIV, une satire désopilante au Théâtre des Béliers Parisiens

© Svend Andersen

Après Cousins comme cochons, Nicolas Lumbreras revient au Théâtre des Béliers Parisiens avec Jean-Louis XIV, une satire loufoque et désopilante sur les frasques du Roi-Soleil. On rit, beaucoup, passionnément, à la folie !

Si Louis XIV incarne dans notre imaginaire le symbole de l'absolutisme et un État tout puissant, le Roi-Soleil est aussi un sacré coquin. Il épouse sa cousine germaine Marie-Thérèse d'Autriche mais court les jupons d'autres grandes dames : Madame de Maintenon, Madamoiselle de La Vallière ou encore Madame de Montespan. Nicolas Lumbreras a bien compris qu'il y avait matière à rire. Du roi intimidant et puissant, on découvre un vrai Don Juan, léger et grivois.

© Svend Andersen

Le metteur en scène nous propose ainsi une satire historique et poilante, le tout en musique ! Au centre de la pièce, le triangle amoureux formé par le Roi, sa femme et sa favorite du moment, Madame de Montespan. Au centre de la scène, un lit. De la couche du monarque à Versailles à celle d'un hôtel reculé qui se révèle être une boîte gay, nous prenons part aux ébats sans cesse interrompus, et du coup très drôles, du roi fripon.

Gravite autour de ces amants une galerie de personnages tous plus loufoques les uns que les autres : de Tata Régine aux bandits Eddy et Michel, Versailles devient la cour des miracles. Des jeux de mots incessants, des anacronismes cocasses, des chansons à la tonalité libertine accompagnées par le metteur en scène même au piano, Jean-Louis XIV nous entraîne dans les coulisses d'une cour badine et décalée.

Aux commandes de cette « comédie-boulevardo-musicalo-royaliste », on retrouve plusieurs des anciens de La Troupe à Palmade, ces boute-en-train pour qui le rire est sacré. Avec cette bande de joyeux lurons et ce scénario farcesque, on est partis pour 1h35 de fous rires.

Découvrez vite la pièce dans le Pass Bonbon (en exclu du 6 au 17 juillet), et sinon pour les retardataires, les représentations continuent jusqu'au 31 août !


Jean-Louis XIV

Théâtre des Béliers Parisiens
14 bis, rue Sainte-Isaure – 18e
Plus d'infos

Fin des articles